Montpellier pense à Cheika

  • Les dirigeants du MHR songeraient à enrôler Michaël Cheika pour prendre la place de « head coach »... Les dirigeants du MHR songeraient à enrôler Michaël Cheika pour prendre la place de « head coach »...
    Les dirigeants du MHR songeraient à enrôler Michaël Cheika pour prendre la place de « head coach »... PA Images / Icon Sport
Publié le , mis à jour

La piste menant à Christophe Urios étant bel et bien abandonnée, les dirigeants du MHR songeraient à enrôler Michaël Cheika pour prendre la place de « head coach » laissée vacante par le licenciement de Xavier Garbajosa, il y a quelques semaines.

Il y a longtemps que Mohed Altrad s'intéresse à Michaël Cheika. A l'automne 2019, alors qu'il cherchait un « directeur de rugby », le patron du MHR avait déjà songé à celui qui fut le sélectionneur des Wallabies de 2014 à 2019. Cheika était alors plus qu'intéressé mais, dans un rebond capricieux comme il en existe mille au rugby, l'ancien troisième-ligne du Castres olympique (1989-1991) s'était fait doubler sur la ligne par Philippe Saint-André, l'ancien sélectionneur des Bleus. Depuis ? Cheika, très proche du sélectionneur argentin Mario Ledesma, a donné un coup de main aux Pumas victorieux des All Blacks lors du dernier Rugby Championship, à Sydney. Il a aussi dit oui au projet de la fédération de rugby à 13 libanaise, laquelle souhaite qualifier une équipe compétitive au prochain mondial de la discipline en 2021, en Angleterre.

Toujours est-il que, selon nos informations, les dirigeants du MHR auraient à nouveau sollicité Michaël Cheika pour que celui-ci prenne le poste laissé vacant par Xavier Garbajosa il y a quelques semaines. Dans l'Hérault, d'autres options existent, c'est vrai. Mais celle menant à l'ancien patron des Waratahs, une province avec laquelle il a d'ailleurs remporté le Super Rugby en 2014, est actuellement la plus chaude. Parfaitement francophone, Michaël Cheika a pour lui la qualité de connaître le rugby européen sur le bout des doigts pour avoir entraîné le Leinster (il fut champion d'Europe à la tête de la province irlandaise en 2009) et le Stade français, de 2010 à 2012. Si les contacts se matérialisaient sous peu, Michaël Cheika arriverait à Montpellier en juin prochain.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?