Garder la tête hors de l’eau en Charente

  • Matt Va’ai (à droite) et Quentin Witt (à gauche) veulent montrer que le point pris à Grenoble n’était pas qu’une révolte passagère. Photo Icon Sport
    Matt Va’ai (à droite) et Quentin Witt (à gauche) veulent montrer que le point pris à Grenoble n’était pas qu’une révolte passagère. Photo Icon Sport
Publié le

Une semaine après avoir glané un point de bonus défensif héroïque à Grenoble, le SA XV retrouve son stade Chanzy. Avec le succès pour seule alternative.

Lanterne rouge de Pro D2, le moindre point compte pour Soyaux-Angoulême. Pourtant réduits à quatorze durant quasiment une heure à Grenoble, les Charentais ont trouvé les ressources mentales pour ramener un point de leur déplacement (25-20). Alors même si le SA XV avait mis les ingrédients pour ramener mieux, Matthieu Ugalde, titularisé au centre en Isère, ne tient pas à faire la fine bouche : "Nous étions sur du positif après Grenoble malgré tout. En ces temps compliqués, on va se contenter d’un point, même si c’est vrai que vu la physionomie du match, on aurait pu ramener un petit peu mieux, même à quatorze."

Mettre son jeu en place

Désormais, Soyaux-Angoulême doit confirmer son état d’esprit irréprochable en renouant avec le succès dans son antre de Chanzy. Car lors de sa dernière sortie à domicile, le SA XV s’est pris les pieds dans le tapis face à un concurrent direct, le Stade montois (20-27). Un cinquième revers en huit matchs à domicile qui place le club dos au mur avant la réception des Nivernais, sixièmes, en position de qualifiables. Pour engranger des points, Soyaux-Angoulême devra rendre une copie de qualité pour lancer une série positive : "C’est chez nous et nous avons très mal vécu le match de Mont-de-Marsan où on se tue nous-même. Il n’y a pas de question à se poser : on affronte la deuxième attaque, c’est bien de s’étalonner à une équipe de ce calibre-là. Lancer le jeu fait partie de notre philosophie, il faut assumer le jeu et avoir la faculté à tenir le ballon", prévient Tanguy Kerdrain, l’entraîneur des avants.

Avant de se déplacer sur la pelouse de Valence-Romans, candidat direct au maintien pour une rencontre cruciale le week-end prochain, pour la dernière du bloc, le club charentais doit faire le plein de points pour ne pas être plus décroché qu’il ne l’est. Pour Tanguy Kerdrain, la recette d’un succès est toute connue : "Ils lancent leur jeu autour de la touche et d’un gros pack, il faut que l’on soit efficace sur cette lutte." Avec 155 points encaissés pour seulement 144 inscrits, le SA XV est le seul club de Pro D2 à avoir encaissé plus de points à domicile qu’il n’en a inscrit. Il est désormais temps de remettre les pendules à l’heure pour un club reconnu pour sa solidité à domicile ces dernières saisons.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Dorian BERCHENY
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?