Vexé, le Racing a sonné la mobilisation générale

  • Battus face à Toulon la semaine dernière, les Racingmen sont revanchards avant d’accueillir l’UBB.
    Battus face à Toulon la semaine dernière, les Racingmen sont revanchards avant d’accueillir l’UBB. Icon Sport
Publié le

Battus par Toulon à Nanterre dimanche soir, les Racingmen ont sonné la mobilisation générale avant de recevoir l’ambitieux girondin, ce week-end…

Pour être tout à fait clair, on dira que pour les Ciel et Blanc, la semaine ayant suivi la deuxième défaite à domicile de la saison fut pour le moins studieuse : passée la claque toulonnaise, les dirigeants franciliens ont en effet dû faire le deuil de trois de leurs meilleurs Espoirs (Arthur Bruges, Jonathan Maiau, Maxime Baudonne), placés à l’isolement après qu’un foyer épidémique se soit déclaré le week-end dernier, au sein du groupe des moins de 20 ans tricolores en stage à Faro (Portugal). Dans le même temps, le président Jacky Lorenzetti, qui a récemment proposé aux organisateurs du Tournoi des 6 Nations de leur mettre l’Arena ainsi que six hôtels à disposition, n’a toujours pas eu de retour de la part des grands décideurs de la compétition…

Baubigny, Imhoff et Colombe de retour dans le 15 majeur

Tout ça pour quoi, déjà ? Oui, pour vous dire que la semaine des Racingmen fut donc un rien "merdique", passez-nous l’expression, et que la réception d’un concurrent direct à la qualification, l’Union Bordeaux-Bègles, s’annonce plus tendue qu’on aurait pu l’imaginer au départ. Dominés le week-end dernier par les Varois dans le combat collectif et plus particulièrement dans le secteur de la mêlée fermée, les coéquipiers de Henry Chavancy savent qu’ils doivent une revanche à ceux qui les suivent, face à une équipe également fort bien montée au niveau du cinq de devant. Pour tenter de faire oublier la déconvenue du week-end dernier, les Racingmen devraient opérer à quelques changements dans le quinze de départ. Le pilier droit Ali Oz, quelque peu bousculé face à Jean-Baptiste Gros dimanche soir, pourrait d’abord être remplacé par George-Henri Colombe, plutôt solide dans cet exercice depuis le début de la saison. Aux côtés de "GH", on devrait retrouver Teddy Baubigny, lui-aussi remplaçant le week-end dernier.

Dans la cage, Bernard Le Roux sera accompagné de l’irremplaçable Dominic Bird, pas loin d’être actuellement dans la forme de sa vie et aussi percutant à l’impact qu’il est efficace sous les renvois et en touche.

La ligne d’attaque, elle, subira quelques modifications notables puisque Juan Imhoff, hors du groupe lors de la dernière journée, revient comme titulaire avec, de l’autre côté du terrain, probablement Louis Dupichot. Kurtley Beale, déjà titulaire à l’arrière face aux Toulonnais et plutôt covaincant à ce poste, sera maintenu en dernier rempart, Simon Zebo étant toujours indisponible. À ceux qui s’étonneraient, enfin, de ne pas voir encore figurer dans cette composition d’équipe l’international argentin Emiliano Boffelli, qui s’entraîne avec le groupe depuis dix jours, Laurent Travers et Mike Prendergast ont visiblement décidé d’octroyer au Puma quelques semaines supplémentaires afin qu’il intègre au mieux le système de jeu francilien, avant d’être lâché dans l’arène…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?