L’Usap assoit sa domination

  • PERPIGNAN LE 21 JANVIER 2021 / SPORT / RUGBY A XV / PRO D2 / USAP VS COLOMIERS / STADE AIME GIRAL DE PERPIGNAN
    PERPIGNAN LE 21 JANVIER 2021 / SPORT / RUGBY A XV / PRO D2 / USAP VS COLOMIERS / STADE AIME GIRAL DE PERPIGNAN L'Independant - Clementz Michel
Publié le

Malgré un point de bonus offensif laissé en route dans les dernières secondes, Perpignan a assuré une nouvelle victoire et fait le trou en tête.

Perfectionnistes, jusqu’au-boutistes… Les Catalans ne pouvaient cacher ce brin de frustration, jeudi soir au coup de sifflet final. Après avoir mené 28 à 0, face à son rival columérin, l’Usap a manqué de jus après l’heure de jeu. Laissant son adversaire, après trois cartons jaunes encaissés, planter les deux derniers essais de la rencontre et se voir ainsi priver, après la sirène, du point de bonus offensif. « Nous sommes très heureux d’avoir gagné. On veut toujours faire mieux et nous perdons ce bonus à la fin. C’est dommage », regrettait le talonneur Lucas Velarte.

La soirée aurait pu être parfaite à Aimé-Giral, elle s’est finalement soldée sur une mauvaise note. Mais malgré ce léger accroc, Perpignan a assuré une nouvelle victoire, la neuvième sur les dix derniers matchs. Et c’est bien là l’essentiel. « Il faut savoir savourer cette victoire, même s’il est clair que l’équipe voulait le bonus. Il faut être conscient que le championnat est relevé. On a gagné ce soir, c’est le gros point positif », relativisait le pilier Quentin Walcker.

De la Fuente-Taumoepeau, déjà redoutables

Cinq jours seulement après une grosse débauche d’énergie à Mont-de-Marsan, les Sang et Or n’ont pas trouvé leur second souffle face aux Haut-Garonnais. Longtemps privé de ballons, Perpignan a passé la majorité de son match à défendre. Qui plus est dans sa propre moitié de terrains. Mais les hommes de Patrick Arlettaz ont su faire preuve d’un réalisme chirurgical et surtout d’une grosse générosité pendant soixante minutes. Portés par un Lucas Bachelier à la pointe du combat et par une paire de centres omniprésente. 

Tant attendu depuis le début de la saison, Jeronimo De La Fuente a livré sa prestation la plus aboutie depuis son arrivée. Plaqueur infatigable, l’Argentin s’est parfaitement intégré au système de jeu. Comme en témoigne sa percée décisive amenant à l’essai de Seilala Lam au début de la seconde période. Après trois matchs disputés seulement, le Sud-Américain forme avec Afusipa Taumoepeau (auteur d’une interception) un tandem redoutable. 

Une promesse de plus à l’aube d’un sprint final où l’Usap dispose désormais de plusieurs mètres d’avance. Le mois de janvier s’annonçait décisif pour les Catalans, il est en train de devenir le tournant de leur saison. Vainqueurs à Aix-en-Provence, impériaux sur la pelouse du Stade montois, les coéquipiers de Damien Chouly ont confirmé leur montée en puissance contre Colomiers. Un succès à Montauban, dans une semaine, permettrait d’asseoir définitivement une domination sur le ProD2.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Émilien VICENS
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?