Nevers assomme Soyaux-Angoulême

  • Joris CAZENAVE of Nevers  during the Pro D2 match between Beziers and Nevers at Stade de la Mediterranée on January 8, 2021 in Beziers, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Stade de la Mediterranee - Béziers (France)
    Joris CAZENAVE of Nevers during the Pro D2 match between Beziers and Nevers at Stade de la Mediterranée on January 8, 2021 in Beziers, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Stade de la Mediterranee - Béziers (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

En glanant un troisième succès à l’extérieur, Nevers conforte sa place dans le Top 6. De son côté, le SA XV reste englué à la dernière place.

Même si la situation se complique un petit peu plus chaque semaine, les joueurs angoumoisins mettent du cœur à l’ouvrage et de la volonté dans leur rencontre. Mais, face à Nevers, candidat déclaré aux phases finales, le courage angoumoisin n’a pas suffi dans la longueur. Au final, les Charentais concèdent un sixième revers en neuf réceptions cette saison et s’enfoncent encore un petit peu plus dans la crise. Le déplacement sur la pelouse de Valence-Romans le week-end prochain, un concurrent direct ressemble clairement au match de la dernière chance pour les Angoumoisins.  

Pourtant, sur sa pelouse face à l’USON, Soyaux-Angoulême prend les choses en main. Souvent malmené par les faits de jeu depuis le début d’exercice, les Charentais ont cette fois la réussite dans leur camp. Alors que la pénalité d’Ugalde échoue sur le poteau, Raivono a suivi et file aplatir, Ugalde transforme (7-0, 12). Le premier échec au pied de l’ouvreur angoumoisin s’est transformé en passe décisive, Ugalde d’une pénalité fait un premier break (10-0, 32). L’entame de match angoumoisine est quasi parfaite. Dominateurs dans la lutte, le pack angoumoisin fait de gros efforts pour prendre l’ascendant. Alors qu’il a passé dix minutes à quatorze après le carton jaune reçu par Witt, le SA XV est resté droit dans ses bottes pour ne pas sombrer. En fin de premier acte, Nevers se rebelle et Cazenave d’une pénalité offre les premiers points aux siens (10-3, 35e).  

Nevers se rebelle

En toute fin de premier acte, l’USON pense recoller, mais l’essai est annulé après arbitrage vidéo. À la pause, le dernier de Pro D2 semble maîtriser son sujet (10-3). Surtout, Soyaux-Angoulême dégage une certaine sérénité dans la gestion des temps faibles et de son match, avec des avants héroïques sur chaque ballon et globalement discipliné malgré un carton jaune. Mais, dès le retour des vestiaires, Nevers inverse le rapport de force. Alors que l’entraîneur de l’USON Xavier Pemeja réclame à ses joueurs d’engranger les points au pied, ces derniers filent en touche. Si la première tentative est un échec, la deuxième permet à Le Gal d’aller à l’essai, Cazenave transforme (10-10, 50).

Sans doute le tournant du match puisque derrière les Nivernais prennent l’ascendant. Dès lors, les buteurs se livrent un duel que remporte Cazenave grâce à deux nouvelles pénalités contre une pour Ugalde (13-16). Dos au mur, Soyaux-Angoulême lance une nouvelle grosse séquence en toute fin de partie, mais le ballon est finalement gratté par Loaloa, Bastide tape en touche et offre une explosion de joie au banc nivernais qui savoure. L’USON signe un quatrième succès consécutif et s’impose encore un petit peu plus comme un candidat sérieux au Top 6. Les coéquipiers de Bolakoro auront l’occasion de confirmer dès le week-end prochain avec la réception de Mont-de-Marsan.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Dorian BERCHENY
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?