Brive, touché mais pas coulé

  • Malgré des défaillances dans les secteurs de la touche et de la mêlée fermée, les Brivistes se sont montrés bien plus disciplinés que leurs rivaux palois.
    Malgré des défaillances dans les secteurs de la touche et de la mêlée fermée, les Brivistes se sont montrés bien plus disciplinés que leurs rivaux palois. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Privés de 7 ballons en touche et copieusement dominés en mêlée fermée en fin de première mi-temps, les Corréziens sont malgré tout parvenus à remporter ce match de la peur. Les temps changent…

Ils étaient à l’évidence meilleurs au rugby, les Brivistes. Mieux préparés que leurs adversaires, moins stéréotypés collectivement. Dominateurs dans le jeu au sol (dans le sillage du capitaine Saïd Hirèche encore omniprésent), supérieurs sur une grande majorité des collisions (notamment derrière), et pour tout dire inspirés dans le jeu de mouvement. On en veut pour preuve cette entame...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?