Paris, à la croisée des chemins

  • Les Parisiens de Jonathan Danty espèrent que la confrontation face aux Castrais sera l’occasion d’engranger des points. Photo Icon Sport
    Les Parisiens de Jonathan Danty espèrent que la confrontation face aux Castrais sera l’occasion d’engranger des points. Photo Icon Sport
Publié le , mis à jour

Après deux gifles consécutives, Paris mise sur la venue de Castres pour se reprendre, avant trois déplacements consécutifs à Montpellier, Bordeaux et La Rochelle…

Le Stade français se serait bien passé de ces deux gifles reçues lors de ses deux derniers déplacements à Toulouse (42-24) et Toulon (35-13). Pour la confiance, on a déjà fait mieux. Pour le classement aussi. Le club de la capitale navigue donc non loin du top 6, synonyme de qualification, mais ne parvient pas à s’y amarrer. Surtout, depuis le retour de Gonzalo Quesada au club, les premiers résultats ont suscité des espoirs, des attentes. Sitôt les premières victoires, d’aucuns ont imaginé une équipe capable de nouveau de rivaliser sur la longueur avec les cadors du Top 14. "Si certains ont pensé que nous irions plus vite que la musique, nous, nous savons que nous sommes engagés dans la mise en place d’un nouveau processus et que ce n’est que la première saison de cette restructuration ", insiste le manager argentin. Et d’ajouter : "On reste très lucide, l’équipe fait des progrès depuis le début de la saison. Ces deux déplacements à Toulouse et Toulon, c’était quand même deux grosses écuries du Top 14. Mais, nous n’avons pas une armada comme d’autres clubs qui nous permet de gagner même quand nos meilleurs joueurs sont un peu moins bien. "

Un instant charnière

En clair ? Patience est mère de sûreté. Force est de tout de même de s’interroger sur ces deux performances où les Parisiens, bien entrés à chaque fois dans la rencontre, ont finalement échoué face à leur objectif. "Les mois de décembre et janvier avec des matchs de Challenge que nous n’avons finalement pas pu jouer, des périodes où les joueurs ont eu trois jours de vacances, où ils partaient en congés par groupe de dix ou quinze, ne nous ont pas permis de bien nous entraîner, explique Quesada. Et, ce sont deux matchs qui se ressemblent, où nous sommes bien en place en début de partie, sauf qu’au premier temps faible, nous prenons des points trop facilement. Nous avons donc travaillé sur cette maîtrise à avoir durant 80 minutes. " L’objectif affiché de retrouver le goût de la phase finale est toujours bien présent, solidement ancré dans les esprits. Pour cela, les joueurs du Docteur Wild, propriétaire du club, savent que l’instant à venir est charnière. "Nous avons une série de cinq matchs dont quatre à l’extérieur, confirmait l’ailier Lester Etien avant le déplacement à Toulon. Nous en saurons un peu plus sur notre avenir après ce passage. " Le premier est passé, marqué par un zéro pointé. La venue de Castres dimanche à Jean-Bouin, unique rencontre à domicile jusqu’au 6 mars (Agen), doit impérativement être l’occasion d’engranger des points. "Notre objectif sur ce match, c’est essayer de retrouver un peu plus de constance dans notre jeu, assure Gonzalo Quesada. Castres, ce sera un bon test pour nous car cette équipe est en confiance et a déjà gagné quatre matchs à l’extérieur. " Voilà aussi une autre idée à développer du côté de Jean-Bouin dans la perspective des trois déplacements qui se profilent.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?