Valence-Romans doit gagner… absolument

  • Peter Saili doit guider les Drômois vers sa quête du maintien. Cela passera par une victoire contre Soyaux-Angoulême. Photo Icon Sport
    Peter Saili doit guider les Drômois vers sa quête du maintien. Cela passera par une victoire contre Soyaux-Angoulême. Photo Icon Sport
Publié le

Face à un concurrent direct, Valence-Romans se doit de l’emporter afin de demeurer dans la course au maintien et de valider ce bloc parfaitement géré jusqu’à présent.

La réception de Soyaux-Angoulême coïncide avec le dernier match d’un bloc que chacun craignait. Une série de matchs parfaitement gérée jusqu’à présent avec deux succès sur trois rencontres, dont une victoire ô combien importante à Biarritz et une autre face à un concurrent direct, Rouen. Johann Authier tempère : "Nous ferons le bilan du bloc après la réception de Soyaux-Angoulême. L’objectif était de sortir de la zone rouge. Seule une victoire face aux Charentais nous permettra de l’atteindre."

La défaite en terre sudiste face à Provence Rugby ne doit pas remettre en cause, cette excellente entame de l’année 2021. "À condition je le répète, de valider ce bloc par un succès", indique le boss du sportif.

Il revient sur cet échec : "Il n’y a pas de regrets à avoir. Nous n’avons pas été assez présents pour inquiéter nos adversaires." Et de continuer : "Dans ce genre de match, l’entame est primordiale. Face à Provence Rugby, nous avons été absents. Une bonne entame nous avait permis de nous imposer à Biarritz. À nous de prendre en compte ce paramètre vendredi soir."

De la méfiance

Au match aller, les Damiers se sont inclinés (19-39). Une défaite logique et "un non-match" pour Johann Authier. C’est donc avec méfiance que les Damiers abordent cette rencontre. La défaite face à Provence Rugby, les a fait rétrograder à la 14e place. Avec cinq points d’avance sur leurs hôtes du jour, ils n’ont pas le choix. Chacun s’attend à une rencontre acharnée : "Les Charentais vont se déplacer avec une grosse envie et motivation. Pour notre part, il nous faut retrouver cet état d’esprit qui avait fait notre force à Biarrtiz et contre Rouen", insiste le boss du sportif. Une analyse corroborée par l’ailier Christopher Lacour : "La défaite à Aix ne remet pas en cause notre belle entame de l’année. Mais, c’est un signal. Quand nous sommes en retrait sur l’investissement, l’état d’esprit devient plus compliqué. Face aux Charentais, nous n’avons pas le choix. Cela va être un combat terrible. À nous de rééditer notre prestation qui nous a permis de nous imposer face à Rouen."

Dans ce choc, le pack qui est bien la pierre angulaire du collectif, aura un rôle déterminant. "Le pack a répondu présent lors de nos deux victoires en ce début d’année. Il aura de nouveau un rôle primordial. Nous avons emmagasiné de la confiance. Elle nous permet de mettre en place notre jeu. Cette rencontre, il nous faut l’aborder sans pression et mettre l’intensité dont nous avons fait preuve face à Rouen", conclut Johann Authier.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis Ravanello
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?