L'enseignement du week-end : Carcassonne, la bonne opération

  • A l’image de la performance du pilier Aurélien Azar, auteur d’un essai au retour des vestiaires, le collectif carcassonnais a réalisé une prestation de premier plan face à Rouen.
    A l’image de la performance du pilier Aurélien Azar, auteur d’un essai au retour des vestiaires, le collectif carcassonnais a réalisé une prestation de premier plan face à Rouen. Stéphanie Biscaye. - Stéphanie Biscaye.
Publié le

Carcassonne n’avait pas le droit à l’erreur face à Rouen. Les Audois se sont imposés avec le bonus offensif. L’avenir est plus serein, alors que leurs concurrents directs ont connu des infortunes.

Voilà ce qu’on appelle une bonne opération. Avant la réception de Rouen, Carcassonne était dans le dur, mis au pied du mur après ses deux revers à Colomiers et à Oyonnax, le maintenant à une peu reluisante quinzième place, celle de premier relégable. Vendredi soir, Rouen a fait les frais du réveil audois. Pour leur première apparition à Albert-Domec, en Pro D2, les Normands n’ont fait illusion...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?