Magne : « J’aimerais voir à l’œuvre une troisième ligne Tolofua, Alldritt, Jelonch »

  • Au vu de la forme actuelle, l’ancien flanker Olivier Magne se priverait du capitaine Charles Ollivon Photo Icon Sport. Au vu de la forme actuelle, l’ancien flanker Olivier Magne se priverait du capitaine Charles Ollivon Photo Icon Sport.
    Au vu de la forme actuelle, l’ancien flanker Olivier Magne se priverait du capitaine Charles Ollivon Photo Icon Sport.
Publié le , mis à jour

Après avoir composé une des plus belles troisièmes lignes de l’histoire du XV de France avec Harinordoquy et Betsen, l’ancien flanker des Bleus, Olivier Magne, s’est penché sur la problématique de l’association à mettre en place en ce début de tournoi.

Quelle idée vous faites-vous de la complémentarité d’une troisième ligne ?

Je ne vois pas un format ferme et définitif. Je suis plus convaincu par une adaptation en fonction de l’adversaire. Maintenant, si l’on garde une certaine ligne directrice du format d’une troisième ligne, ça ne me dérangerait pas de voir aligner trois excellents coureurs et joueurs de ballon, au détriment peut-être d’avoir un spécialiste du "contest" ou de la défense. J’aimerais qu’on se détache de cette idée qu’il faut nécessairement avoir un "gratteur", un "coureur" et un "porteur de balle". Je trouve ça un peu trop réducteur. J’aimerais qu’on aligne des joueurs capables d’assumer tous ces rôles. Mais quand je regarde les joueurs sélectionnés par l’équipe de France, que ce soit Ollivon, Crétin, Jelonch, Woki ou encore Alldritt, ce sont des joueurs qui sont à même de remplir ces différents rôles. Ces garçons ne rechignent pas aux tâches obscures.

Serait-ce un coup dur pour le sélectionneur Fabien Galthié s'il devait ne pas pouvoir aligner sa troisième ligne composée d’Ollivon, Alldritt et Cros ?

Je ne crois pas que ce soit un coup dur même si cette troisième ligne fonctionne très bien et qu’elle est très bien équilibrée. Il y a des joueurs, dans les mêmes profils, qui sont tout à fait aptes à suppléer les éventuels absents.

À qui pensez-vous ?

Si l’on s’en tient aux performances actuelles, on peut remettre en question la troisième qui a disputé la plupart des matchs depuis que Fabien (Galthié) a pris ses fonctions. Un garçon comme Anthony Jelonch a les moyens de remettre en question cette troisième ligne. Selevasio Tolofua mérite aussi une attention toute particulière.

Pour quelles raisons ?

Pour leur activité et leur efficacité. À ce jour, ces deux joueurs forcent à s’interroger sur leur éventuelle intégration. Quand je regarde les matchs de ces deux joueurs, j’ai le sentiment qu’ils sont aujourd’hui au-dessus des autres. François Cros ne peut pas être jugé car il a été blessé, mais je crois que Charles Ollivon peut être remis en question par rapport à ses dernières performances. Pour moi, sur les deux derniers mois, Jelonch et Tolofua sont vraiment au-dessus.

Seulement, comment pourriez-vous associer Tolofua, Jelonch avec Alldritt, si ce dernier est disponible ?

Tolofua et Alldritt ont été formés au poste de troisième ligne centre, Jelonch aussi. Mais ce n’est pas un problème. Une troisième ligne peut être modifiée en cours de match. Au contraire. J’y vois même plusieurs avantages. En fonction des lancements de jeu, en fonction de la situation sur le terrain… Franchement, si l’on part du principe que Cros est "out" en raison de sa situation médicale, et si l’on s’en tient qu’au strict point de vue du sportif, si j’étais à la place de Fabien Galthié, j’alignerais une troisième ligne Tolofua, Alldritt, Jelonch. J’aimerais vraiment voir à l’œuvre cette association Mais c’est juste un avis personnel en fonction de la forme du moment.

Mais comment organiseriez-vous alors les rotations sur les trois postes durant la rencontre ?

C’est à voir en fonction de la stratégie mise en place, en fonction des lancements de jeu, que ce soit en touche ou en mêlée, en fonction de l’adversaire. Tous ces paramètres sont à prendre en considération.

Mais comment se priver de Charles Ollivon, capitaine du XV de France ?

Je ne remets en cause pas la qualité intrinsèque du joueur, ni du capitaine. Ollivon est un excellent joueur. Je raisonne simplement sur la forme du moment et sur l’évaluation des joueurs en concurrence avec lui ces dernières semaines. Après, quand Ollivon est en forme, il s’impose bien évidemment. Et puis, dans la composition d’une équipe, il n’y a pas que la forme du moment, il y a aussi l’aspect psychologique. De nombreux facteurs sont à prendre en compte dans la composition d’une équipe. La sélection peut se faire autrement que sur un strict point de vue sportif.

Si Alldritt venait à ne pas pouvoir jouer, quel joueur aimeriez-vous voir au poste de numéro huit ?

Jelonch a une formation de troisième ligne centre, mais je le préférerais en troisième ligne aile, plutôt à droite. C’est un garçon très puissant qui a la possibilité d’aider son pilier sur mêlée. Après, Selevasio Tolofua me semble tout à fait apte à suppléer Grégory Alldritt.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?