Le joueur à suivre : Ritchie, objectif Lions

  • Le joueur à suivre : Ritchie, objectif Lions
    Le joueur à suivre : Ritchie, objectif Lions PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

Il est l’une des figures montantes du rugby écossais. On remarque en plus Jamie Ritchie au premier coup d’œil, par sa silhouette longiligne, son visage tout en longueur, ses grands compas et son activité frénétique.

Les Français se souviennent que c’est pour un coup de poing contre lui que Mohamed Haouas fut expulsé en mars à Murrayfield. Rendons-lui justice, Richie ne fit que subir la situation puisque c’est un autre Écossais qui avait « gentiment » provoqué le pilier de Montpellier dans le secret d’un regroupement. Jamie Richie reçut d’ailleurs le titre d’homme du match après cet Écosse-France et il récidiva en octobre après la victoire de son équipe au pays de Galles.
À 24 ans, Jamie Ritchie semble donc promis à un solide avenir au sein du XV du Chardon. Il l’a intégré en 2018 lors d’une tournée de l’Écosse en Amérique du Nord.
Il a découvert le ballon ovale au sein de l’école de Strathallan, institution privée, qui a fourni plusieurs internationaux, dont, actuellement, les frères Fagerson, mais aussi le grand golfeur Colin Montgomerie.
Jamie Ritchie avait fait ses débuts chez les professionnels dès 2014 à l’âge de 17 ans sous les couleurs d’édimbourg au cours d’un match de Ligue celte contre la province irlandaise du Leinster. Dans le microcosme du rugby écossais, on parlait déjà de lui comme d’un petit phénomène quiavait peaufiné sa combativité en pratiquant le judo à bon niveau. Il fut même médaille d’argent des championnats de jeunes de Grande-Bretagne.
En 2019, il fit partie de l’équipe battue par le Japon lors du match de poule décisif, Mais les connaisseurs et les fins analystes avaient remarqué son incroyable performance à titre individuel. Dans une équipe dominée, privée de la possession, il avait livré une performance titanesque au cœur des rucks, en se sacrifiant au grattage. Les Écossais pronostiquent sa sélection pour la prochaine tournée des Lions britanniques et irlandais (si elle a lieu). Ce sera donc l’un des enjeux secondaires du tournoi chez les Écossais.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?