Le sélectionneur : Jones, apôtre de la stabilité

  • Le sélectionneur : Jones, apôtre de la stabilité
    Le sélectionneur : Jones, apôtre de la stabilité PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

On sait qu’Eddie Jones n’aime pas trop bouleverser son groupe, les nouvelles têtes n’arrivent finalement qu’au compte-gouttes.

Devenir titulaire sous ses ordres, ça se mérite à la sueur de son front. En 2020, on a quand même vu apparaître l’arrière George Furbank de Northampton, Jack Willis des Wasps en troisième ligne et Ollie Lawrence, le centre de Worcester. On a aussi découvert Jonny Hill, rude avant d’Exeter, Max Malins, centre talentueux de Bristol, Will Stuart, pilier de Bath. 
On observe que l’équipe alignée en finale de la Coupe Automnale était vraiment très classique, du moins quant à ses titulaires. Les trois derniers précités n’ont eu droit qu’à une place sur le banc des remplaçants. Eddie Jones continue de s’appuyer sur une forte colonie venue des Saracens, le club dominant de la dernière décennie. Ils étaient encore cinq titulaires pour le dernier match de 2020 : Jamie George, Maro Itoje, Billy Vunipola, Owen Farrell et Eliott Daly. Ajoutons-y Mako Vunipola, blessé pour ce dernier match. D’autres cadres semblent installés pour longtemps, tels le deuxième ligne des Wasps, Joe Launchbury, la charnière Ben Youngs/Joe Ford, même pas déstabilisé par le parcours médiocre de Leicester. Eddie Jones aime les valeurs sûres.  
 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?