L’état de forme : de la profondeur à tous les postes

  • L’état de forme : de la profondeur à tous les postes
    L’état de forme : de la profondeur à tous les postes Focus Images / Icon Sport - Focus Images / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Après « la chance à Dédé » qui fit merveille auprès de l’équipe de France de football, c’est un concept similaire dont le XV de France peut s’enorgueillir depuis un an : « la moule à Galette »...

Outre l’avantage d’avoir été le premier sélectionneur de l’ère moderne à pouvoir enchaîner Coupe du monde et Tournoi (gagnant un temps précieux), Galthié peut compter sur un groupe en pleine possession de ses moyens physiques. L’absence de blessures aux postes de 2-8-9-10-15 a permis aux Bleus de se doter d’une colonne vertébrale identifiée, tout sauf superflue au moment de performer… Las, cette belle cuirasse a subi quelques avaries. La blessure de Ntamack a rebattu les cartes au poste d’ouvreur, et la méforme de l’arrière Bouthier, finalement logique après un an et demi de progression non-stop. De quoi obliger Galthié à procéder à quelques ajustements ? Probable, oui… Bonne nouvelle : la dernière Coupe d’automne a permis au rugby français de mesurer la profondeur de son effectif, qui doit pouvoir lui permettre d’affronter tous ces aléas dans une relative quiétude.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?