Le sélectionneur : Franco Smith veut « créer un nouvel ADN »

  • Le sélectionneur : Franco Smith veut « créer un nouvel ADN »
    Le sélectionneur : Franco Smith veut « créer un nouvel ADN » Icon Sport - Icon Sport
Publié le

D’abord nommé sélectionneur par intérim après la dernière Coupe du monde et la démission de Conor O’Shea puis prolongé jusqu’au Mondial 2023, le Sud-Africain Franco Smith n’a toujours pas gagné un match sur le terrain avec la Squadra azzurra.

Pourtant l’ancien springbok (9 sélections) possède un beau bagage technique sur le papier. International donc, passé par les Bulls ou encore Trévise, Franco Smith a longtemps voyagé entre Afrique du Sud et l’Italie. Et notamment dans son parcours d’entraîneur passant des Cheetahs à Trévise et vice-versa avant de prendre en charge le jeu de trois-quarts des Springboks sous Allister Coetzee. Avec quel bilan ? Trois victoires de belle facture contre les Bleus et un Rugby Championship en demi-teinte terminé à la troisième place avec seulement deux victoires contre l’Argentine et une claque reçue par les Blacks (57-0).
Depuis son arrivée à la tête de la sélection transalpine, Franco Smith a annoncé vouloir « créer un nouvel ADN en rendant le rugby italien plus imprévisible, meilleur physiquement avec une grande éthique de travail ». Alors si depuis son arrivée, la Squadra Azzurra est toujours en difficulté, le sélectionneur n’a pas hésité à lancer dans le grand bain de jeunes joueurs à l’image du deuxième ligne Niccolo Cannone (22 ans), ou de l’ouvreur Paolo Garbisi (20 ans).

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?