Le sélectionneur : Farrell, l’héritier de Schmidt

  • Le sélectionneur : Farrell, l’héritier de Schmidt
    Le sélectionneur : Farrell, l’héritier de Schmidt Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
Publié le

Bien que d’origine anglaise (il est né à Wigan et fut international anglais à XIII puis à XV), Andy Farrell connaît désormais bien la sélection émeraude : après quatre saisons passées à s’occuper de la défense et des trois-quarts du XV de la Rose entre 2012 et 2015, Andy Farrell a rejoint le staff du XV du Trèfle en qualité de spécialiste de la défense.

Un poste d’assistant qu’il a occupé pendant quatre autres saisons, de 2016 à 2019, avant d’être promu au rang de sélectionneur à l’issue de la dernière Coupe du monde au Japon, succédant ainsi à Joe Schmidt. Comme attendu, cette transition s’est donc faite en douceur, sans réelle révolution dans le jeu des Irlandais. Comme sous l’ère Schmidt, cette équipe d’Irlande aime toujours conserver le ballon, enchaîner les longues séquences, étouffer ses adversaires en défense, et s’appuyer sur une conquête rigoureuse. Comme c’est le cas dans les équipes de province, comme le Leinster par exemple, chaque attaque ou le moindre lancement de jeu est millimétré. Néanmoins, les Irlandais ont montré récemment quelques faiblesses en touche. Une carence qui a provoqué l’intégration de la légende vivante du rugby irlandais dans le staff, l’ex-deuxième ligne Paul O’Connell. Avec ce renfort de poids, l’ancien talonneur Simon Easterby va pouvoir se focaliser pleinement sur le jeu d’avant, laissant l’alignement à O’Connell, expert mondialement reconnu de ce secteur de jeu.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?