Les Bleus s’avancent en favoris

  • Antoine Dupont
    Antoine Dupont SUSA / Icon Sport - SUSA / Icon Sport
Publié le , mis à jour

La forme des Français, depuis un an, impressionne du côté de Dublin. la courte défaite du XV du trèfle à Cardiff, ce dimanche, promet une féroce bataille.

Au moment où Matthieu Jalibert traversait à son tour la défense irlandaise d’un demi-tour contact, qu’il retrouvait Antoine Dupont (qui d’autre ?) à son intérieur, lequel offrait à Teddy Thomas un essai finalement tout fait, on jouait la 58e minute à Rome. Et les commentateurs de la RTE, qui diffuse le Tournoi des 6 Nations en Irlande, ne dissimulaient plus leur inclinaison. « Ma-gni-fi-que. Il ne peut y avoir aucun autre mot pour décrire cette équipe de France. Oui, les Italiens sont fatigués, ont baissé la tête et sont désormais clairement battus. Mais ces Français, waouh ! » Visuellement, sur ces coups de gaz qui sidèrent une défense et font oublier un plan de jeu parfois restrictif, les Bleus impressionnent partout en Europe et dans le monde. Y compris en Irlande. Les boys de Dublin s’y préparent désormais, eux qui affronteront les hommes de Galthié dans six jours à l’Aviva Stadium. Et nos confrères de la RTE de s’y projeter. « Ces joueurs français sont des chiens de combat qui filent comme des chevaux de course. Et c’est cela qui attend l’Irlande, la semaine prochaine. »

À Dublin, où ils n’ont pourtant plus triomphé depuis une décennie, les Bleus seront-ils donc favoris ? C’est une évidence. Cela n’assure en rien une victoire, mais c’est la réalité de l’équilibre des forces du moment, a priori du match.

« Dupont commence à rivaliser avec le soleil »

Comment les Irlandais, alors, pourraient déjouer ce pronostic ? L’écart constaté entre les deux nations était important, en octobre, quand les Bleus de Galthié l’avaient nettement emporté au Stade de France, en clôture décalée du dernier Tournoi 2020. Au regard de cette première journée du Tournoi 2021, il ne semble pas s’être réduit. Et un élément retient toute l’attention des observateurs irlandais : Antoine Dupont. Bien sûr. « S’il fallait choisir parmi les princes français, on piocherait Antoine Dupont. Il est, à lui seul, un récit détonnant combinant l’énergie et l’imagination » jure The Independant. « Dupont n’est pas seulement une menace : il vous punit. Son jeu est à la fois simple et létal. Et si la brillance ne peut jamais être totalement fiable, Antoine Dupont commence à rivaliser avec le soleil. »

Le quotidien poursuit, toujours à propos de nos Bleus. « L’éclat de cette équipe française vous vient par vagues et sous tous les angles imaginables. C’est une brillance par rafales. Désormais, il ne leur reste qu’à le produire quand cela compte vraiment. Pour le moment, un stade vide à Rome n’est pas un test. » Celui de Dublin, dimanche (16 heures) sera autrement plus coriace. Et riche d’enseignements.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
CasimirLeYeti Il y a 11 mois Le 10/02/2021 à 18:22

Au moment où Matthieu Jalibert traversait à son tour la défense irlandaise d’un demi-tour contact... Non, la défense italienne. J'espère que vous corrigerez avant l'impression du Midol vert...