Rouen veut sa passe de 6

  • Gambo Adamou, le deuxième ligne rouennais. Photo Icon Sport
    Gambo Adamou, le deuxième ligne rouennais. Photo Icon Sport
Publié le

Fortement secoués à Carcassonne, les Rouennais ont pu apprendre de leurs erreurs en revoyant des images éloquentes de leurs failles. De quoi bien recevoir Colomiers.

Par le truchement des matchs en retard, Rouen se retrouve à nouveau 13e avec la menace imminente de la relégation. Il est donc grand temps de réagir, car le bloc qui arrive est costaud (réceptions de Colomiers, Oyonnax, Nevers et déplacement à Montauban). Certes, avec la série en cours à domicile (5 derniers matchs, 5 victoires), on peut se dire que Rouen a l’avantage du terrain, mais vu les clients à recevoir (trois équipes du Top 6), on peut légitimement trembler.

Colomiers a vécu deux matchs (et une période) très compliqués face à Biarritz, avec deux cartons rouges et des blessés, en observateur, on peut se dire que le moment est bon pour les recevoir.

On peut faire confiance aux Columérins pour venir en costauds dans l’idée de faire un gros coup à Rouen, sinon il risque de sortir du Top 6 et de voir leurs objectifs revus à la baisse.

Ils ont même été plutôt bons et déterminés en étant réduits à 13, donc il faudra jouer serré.

Pour Rouen, il faudra être plus concentré, ce qui a manqué face à Carcassonne, avec des ballons lâchés en touche et des opportunités gâchées, il va falloir cesser ces comportements et pouvoir rester lucides et propres sur 80 minutes.

Pour cela, Richard Hill tente un coup, en titularisant une charnière inédite (Cazale-Debat/O’Leary) avec l’idée de moins jouer au prés et de vite trouver les extérieurs, Astle et Adamou devront quant à eux faire mieux en touche défensive et offensive, pour sécuriser les ballons.

Frisch a la chance de retrouver son poste au centre, après quelques semaines d’absence, Rouen aura bien besoin de ses courses chaloupées pour renverser la défense columérine.

Des renforts bienvenus

Côté renfort, Rouen ne pourra pas encore compter sur Tiene Burger, joueur propre et efficace qui a montré sa valeur aux premiers entraînements et sera sans doute là contre Montauban.

Un autre renfort est arrivé en seconde ligne, un jeune joueur anglais ayant déjà joué en France entre 2015 et 2019, mais le club attend encore l’ensemble des examens médicaux pour le signer définitivement.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Gaël LECOEUR
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?