L’affiche du jeudi : Colomiers - Béziers

  • Adrien LATORRE of Beziers  during the Pro D2 match between Beziers and Colomiers on November 1, 2019 in Beziers, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Adrien LATORRE - Stade de la Mediterranee - Béziers (France)
    Adrien LATORRE of Beziers during the Pro D2 match between Beziers and Colomiers on November 1, 2019 in Beziers, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Adrien LATORRE - Stade de la Mediterranee - Béziers (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Après avoir joué vendredi à Rouen, Colomiers retrouve la case du jeudi soir pour la neuvième fois de la saison. Les Haut-Garonnais recevront Béziers pour un classique du championnat et une confrontation qui, comme toujours, promet d’être relevée entre deux équipes connues pour les forts tempéraments qu’elles abritent.

Les débats du match aller en décembre dernier à Raoul-Barrière à l’occasion de la 12e journée avaient vu les Columérins s’incliner sur une courte marge (14-9), empochant un bonus défensif pas totalement immérité. Depuis, ils ont enfin retrouvé le goût de la victoire à l’extérieur. Ils ont surtout mis fin à une série de trois défaites consécutives. Après des dernières semaines frustrantes, voilà donc Romain Bézian et sa bande revigorés par un succès acquis avec les tripes et le cœur en terres normandes (lire p.23). Il ne fait désormais aucun doute que Colomiers, qui a déjà dû plier le genou deux fois à Michel-Bendichou cette saison (contre Vannes et Biarritz) et y a concédé un nul (face à Oyonnax), n’entend plus faire de cadeaux dans son antre. Avant de se déplacer dans les prochaines semaines en terrain hostile à Nevers, puis dans la foulée à Grenoble pour ce qui apparaît comme un moment crucial pour la suite et la fin de la saison, les Columérins, qui retrouvent petit à petit des forces vives (le deuxième ligne Maxime Granouillet, l’arrière Thomas Girard, voire le demi de mêlée Edoardo Gori sont espérés jeudi) devront d’abord faire céder Béziers.

Des Biterrois qui ont eux aussi retrouvé des couleurs vendredi dernier (lire p.20 et p.22) dans ce qui pouvait s’apparenter au « match de la peur. » Après quatre défaites consécutives, ils ont retrouvé du tonus et du caractère. Il leur en faudra pour faire face à Bendichou, eux qui y avaient concédé un « fanny » lors de l’exercice précédent (défaite 25-0). « Colomiers est une équipe qui joue le haut de tableau. Chez eux, ils sont très pénibles. On se ressemble un peu. à nous d’être prêts à relever ce défi. L’équipe devra s’appuyer sur une très grosse défense, agressive et âpre, pour espérer rivaliser avec eux. On va se déplacer avec humilité car on sait d’où l’on vient mais c’est aussi le moment pour nous de continuer d’avancer », déclarait Jean-Baptiste Barrère vendredi soir, conscient de l’ampleur de la tâche qui attend l’ASBH.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?