Les Brumbies veulent confirmer leur statut

  • Le pilier international Allan Alaalatoa sera le capitaine des Brumbies cette saison
    Le pilier international Allan Alaalatoa sera le capitaine des Brumbies cette saison PA Images / Icon Sport
Publié le

À l'occasion du retour du Super Rugby AU, Midi Olympique vous propose une présentation des cinq équipes engagées dans cette nouvelle saison qui sera encore une fois particulière. On commence par les champions en titre, les Brumbies.

La saison dernière : Une domination sans partage

Les Brumbies, après quelques années difficiles notamment dans l'ombre d'équipes comme les Waratahs ou les Reds, ont retrouvé de leur superbe. Et la saison passée atteste clairement ce regain de forme. Les protégés de Dan McKellar ont réalisé une superbe saison. Aisément installés en tête de la conférence Australienne de Super Rugby, la pandémie de Coronavirus a freiné les ardeurs des coéquipiers du demi de mêlée international Nic White. Cependant, les joueurs de Canberra s'étaient rapidement reconcentrés sur la nouvelle formule du Super Rugby avec l'appellation « Super Rugby AU » pour l'Australie. 

Sans trop de surprise et sur leur lancée du début de saison, les Brumbies ont remporté cette compétition spéciale qui va perdurer cette année. Avec six victoires pour deux défaites, les ACT Brumbies, de leur nom complet, ont confirmé qu'ils étaient les hommes à battre cette saison. Malgré une frayeur en finale contre les Reds et une victoire 28-23 mi-septembre 2020, les Brumbies ont confirmé une année de domination totale.

L'objectif : Réussir à progresser

« On a connu beaucoup de succès l'an passé mais en tant que groupe, il nous reste encore plein de progrès à effectuer et notre but est de faire du plan d'action sur le long terme des Brumbies l'un des meilleurs du monde ». C'est par ces mots plein d'ambitions que Dan McKellar avait présenté les ambitions de son équipe pour l'année 2021 lors de sa prolongation de contrat d'un an à la tête des Brumbies. Pas seulement en Australie, les Brumbies veulent être la référence dans l'hémisphère sud et pourquoi pas dans le monde. Et avec l'idée d'un mondial des Clubs en 2022, les Brumbies se tiennent prêts à frapper un grand coup. 

\ud83d\udc34//\ud83d\udd8a\ufe0f McKellar commits!

MORE: https://t.co/n4YA27xcFC

2021 MEMBERSHIP: https://t.co/tWu2op3lvb pic.twitter.com/8h4DnpNIBc

— Plus500 Brumbies (@BrumbiesRugby) February 10, 2021

Mais d'abord, il faudra confirmer la bonne forme affichée la saison dernière et ce sans certains joueurs partis du club comme le demi de mêlée Joe Powell parti aux Rebels mais surtout sans l'ancien international Tevita Kuridrani qui a décidé de partir à la Western Force. Justement, mardi se tenait un match amical entre Force et Brumbies. Et ces derniers ont mis en lumière les chantiers de cette saison. Souvent débordés et bousculés en conquête, les Burmbies se sont imposés d'un point (29-28) alors qu'ils étaient menés au score durant toute la rencontre. Les Brumbies savent donc qu'ils pourront compter sur leur caractère pour briller et ce dès ce vendredi 19 février avec le coup d'envoi du Super Rugby AU contre... la Western Force (9h45)

\ud83d\udc34//\ud83c\udfd5\ufe0f Just before the #SuperRugbyAU season kicks off, let's take a look back at our last day of our Jindabyne camp. pic.twitter.com/V0VYXQDl1T

— Plus500 Brumbies (@BrumbiesRugby) February 13, 2021

La recrue : Le pari James Tucker

Voici une trajectoire étonnante, celle de la carrière du deuxième ligne néo-zélandais James Tucker (1m97, 115 kg). Formé aux Waikato Chiefs, Tucker (26 ans) avait fait le pari de partir pour l'Europe et l'Italie en rejoignant les Zebre de Parme en 2017. Avec seulement quatre matchs joués, celui qui a disputé le mondial junior avec les Baby Blacks en 2014, n'avait pas trouvé chaussure à son pied et était donc revenu au pays. Avec un passage en Top League japonaise, Tucker a surtout fait ses armes avec l'équipe de Mitre 10 Cup de Waikato.

Gêné par des blessures à répétition, James Tucker n'a joué aucun match en 2020 et s'est donc lancé un défi en intégrant les Brumbies pour relancer sa carrière. Rentré en deuxième mi-temps lors du match amical contre la Force, Tucker a pu refouler les pelouses mais la tâche de se faire une place en deuxième ligne sera difficile. 

La star : Folau Fainga'a, talonneur serial marqueur

On aurait pu mettre en lumière le jeune Reesjan Pasitoa que l'on vous présentait la saison dernière ou encore d'autres internationaux comme Tom Banks ou encore Irae Simone. Mais le talonneur Folau Fainga'a ne cesse d'impressionner. En concurrence avec le joueur des Reds Brendon Paenga-Amosa en équipe nationale, le joueur de 25 ans s'est rapidement imposé comme un joueur primordial des Brumbies. Mais c'est surtout son nombre d'essais qui interpelle. 

Avec un jeu basé sur la puissance du huit de devant, les Brumbies enfoncent souvent les adversaires avec des mauls. Et lors de ces deux dernières saisons, Fainga'a est omniprésent. La saison dernière, il a inscrit dix essais en onze rencontres. Celle d'avant, c'est douze essais en 17 matchs, troisième meilleur marqueur derrière des trois-quarts comme Laumape ou Reece. Nul doute donc que le joueur formé à Sydney sera encore présent cette saison pour faire exploser les compteurs.

Kenny Ramoussin
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?