Louis Rees-Zammit, naissance d’une star

  • Auteur de l’essai de la victoire gallloise à dix minutes du terme, le jeune ailier gallois Louis Rees-Zammit (20 ans) est la valeur montante du rugby mondial.
    Auteur de l’essai de la victoire gallloise à dix minutes du terme, le jeune ailier gallois Louis Rees-Zammit (20 ans) est la valeur montante du rugby mondial. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

A tout juste 20 ans, l’ailier galllois confirme toutes les promesses tôt formulées. En Ecosse, il a fait basculer le match sur un exploit individuel.

Après deux journées dans ce Tournoi des 6 Nations 2021, le pays de Galles bascule en tête : deux victoires dont la dernière bonifiée, ce samedi en Ecosse (24-25). Un épouvantail ? Pas vraiment. Au sortir d’une année 2020 désastreuse (sept défaites en neuf matchs) pour la première du mandat de Wayne Pivac, les planètes s’alignent en ce début d’année 2021. Dans le contenu pourtant, il y aurait encore de quoi redire.

Statistiquement, que ce soit face à l’Irlande ou l’Ecosse, les hommes de Cardiff ont été battus dans à peu près tous les secteurs. Exception faite du score, bien aidés par des cartons rouges précoces distribués les deux fois à l’adversaire (James Ryan pour l’Irlande, Zander Fagerson pour l’Ecosse). S’il gagne, le pays de Galles ne séduit donc pas et semble toujours évoluer sur un fil.
S’il gagne, c’est aussi que le pays de Galles compte dans ses rangs une pépite de rang mondial : Louis Rees-Zammit, étincelant de ses premières apparitions sous le maillot de Gloucester à seulement 18 ans. Depuis, il compte quinze essais pour dix-neuf titularisations sous le maillot des « cherry and whites ». Ça vous pose un (jeune) homme.

20 ans et fort comme un Lion

Déjà titulaire avec le pays de Galles, Rees-Zammit exporte désormais ses talents à l’international. Avec le même succès. Samedi face à l’Ecosse, il a inscrit le second essai de sa jeune carrière internationale (4 titularisations). Et quel essai, mes amis ! Décalé sur l’aile droite après un bon jeu dans le dos, il déposait successivement Duhan Van der Merwe, Chris Harris puis Stuart Hogg, d’un maître coup de pied par-dessus qu’il récupérait dans l’en-but pour donner enfin l’avantage à son équipe (25-24, score final).

Où s’arrêtera-t-il ? « Une star est née aujourd’hui » s’enthousiasmait la légende galloise Jonathan Davies, au micro de la BBC. « Ce gamin est en lévitation. Il démontre déjà qu’il a toute sa place chez les Lions. » Jeremy Guscott, légende du XV de la rose, n’en dit pas autre chose. « C’est un joueur simplement merveilleux à regarder. Il vit pleinement son rêve, sans se poser de question. Rees-Zammit est un jeune joueur qui ne veut qu’une chose : qu’on lui passe le ballon pour qu’il puisse montrer au monde tout ce dont il est capable. Et il est capable de grandes. C’est un joueur vraiment fantastique. » Finalement, c’est son sélectionneur Wayne Pivac qui joue les garde-fous : « Avec le ballon, il fait de très bonnes choses, c’est évident. C’est un registre dans lequel il est très fort. Mais il lui reste encore beaucoup de travail pour être un joueur complet. » L’avenir lui appartient.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?