Montpellier, une rechute mentale

  • Guilhem GUIRADO of Montpellier during the Top 14 match between Castres and Montpellier on February 13, 2021 in Castres, France. (Photo by Laurent Frezouls/Icon Sport) - Stade Pierre Fabre - Castres (France)
    Guilhem GUIRADO of Montpellier during the Top 14 match between Castres and Montpellier on February 13, 2021 in Castres, France. (Photo by Laurent Frezouls/Icon Sport) - Stade Pierre Fabre - Castres (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le MHR a connu un samedi soir bien difficile en passant totalement à côté de sa deuxième période.

Après avoir enfin retrouvé le goût de la victoire la semaine dernière contre le Stade français après avoir subi sept défaites consécutives en Top 14, on attendait une confirmation de la part des joueurs. Mais le moins que l’on puisse dire c’est que c’est totalement l’inverse qui s’est passé. Au niveau pendant la quasi-totalité de la première période, les Montpelliérains ont ensuite totalement lâché cette rencontre. À cause de deux essais coup sur coup, en fin de première période et trente secondes après le renvoi dans le second acte, les coéquipiers de Benoît Paillaugue ont perdu le fil du match. Les joueurs du MHR se sont retrouvés, tel un boxeur, acculés dans les cordes, sous une pression constante des Castrais. À tel point que les Héraultais ont totalement sombré dans le deuxième acte.

Absence totale de combat

Avec cet essai casquette dès les premières secondes de la deuxième mi-temps inscrit par Rory Kockott, les joueurs de Philippe Saint-André ont reçu un coup derrière la tête et n’ont jamais su se relever. Totalement K.O. et absent des débats pendant les quarante dernières minutes, les joueurs héraultais repartent de ce déplacement avec de nouveaux doutes et surtout, ils ont perdu tout le bénéfice mental de la victoire obtenue la semaine dernière contre le Stade français, comme l’explique Benoît Paillaugue : « On fait un début de deuxième mi-temps catastrophique. On a besoin d’enchaîner des victoires et surtout on a besoin d’arrêter de faire les mêmes fautes à chaque match… C’était mieux le week-end dernier mais là on repart presque à zéro. » Avec cinq essais inscrits et un 25 à 0 encaissé dans le second acte, Philippe Saint-André était déçu de la piètre prestation proposée par ses joueurs : « Dans notre situation, on ne peut pas lâcher mentalement comme on l’a fait après cet essai casquette encaissé en début de deuxième mi-temps. Aujourd’hui, c’est vraiment le plus mauvais match de notre part depuis que je suis en charge de l’équipe notamment dans le combat collectif où on a été inexistant en deuxième période. »

Désormais, le MHR devra vite se relever de cette claque reçue à Pierre-Fabre pour préparer au mieux le déplacement extrêmement important de la semaine prochaine sur la pelouse d’Armandie contre Agen.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Damien Souillé
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?