Le SA XV n’a pas de complexe

  • Après une série de cinq matchs sans victoire, les Angoumoisins doivent renouer avec la victoire. Les joueurs, à l’image de Shalva Sutiashvili, vont devoir jouer à leur meilleur niveau. Photo Icon Sport
    Après une série de cinq matchs sans victoire, les Angoumoisins doivent renouer avec la victoire. Les joueurs, à l’image de Shalva Sutiashvili, vont devoir jouer à leur meilleur niveau. Photo Icon Sport
Publié le

Alors qu’il va recevoir Perpignan puis Vannes coup sur coup, Soyaux-Angoulême ne veut pas tomber dans le complexe d’infériorité. En s’appuyant notamment sur son point ramené d’Oyonnax le week-end passé, il tient à croire qu’il peut faire tomber des cadors.

Alors qu’il lui reste onze matchs à jouer jusqu’à l’issue de la saison, le SA XV lanterne rouge de Pro D2 veut encore croire au maintien. Si la situation est grave, elle n’est pas désespérée, car il y a encore des motifs d’espoirs. Sur la pelouse d’Oyonnax jeudi dernier, Soyaux-Angoulême a montré, malgré des erreurs individuelles qui ont "offert des points à l’adversaire" selon le manager...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Dorian BERCHENY
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?