Quitte ou double pour Valence-Romans

  • Les Damiers de Juan Segundo Tuculet affrontent un concurrent direct et doivent retrouver la victoire. Photo Icon Sport
    Les Damiers de Juan Segundo Tuculet affrontent un concurrent direct et doivent retrouver la victoire. Photo Icon Sport
Publié le

 Face à un concurrent direct, les Damiers n’ont pas le choix. Seule la victoire sera belle.

Le début d’année avait engendré de beaux espoirs chez les Damiers. Un, deux succès consécutifs à Biarritz, à domicile face à un concurrent direct. La suite aura été moins reluisante : une défaite face à Provence Rugby, un match nul à domicile contre Soyaux-Angoulême et un nouveau revers à Béziers. Le spectre du début de saison plane au-dessus de la tête des coéquipiers d’Alexis Armary.

Après un début en trombe, deux succès à Colomiers et Carcassonne, les Drômois avaient enchaîné une série de neuf matchs sans victoire. Il est clair que la constance n’est pas leur point fort. Le pack est la pierre angulaire, il tient tête aux meilleurs et marque souvent de son empreinte dans le jeu. Face aux Montois, Florian Goumat et Jody Jenneker seront de retour. Leur expérience sera la bienvenue.

Faire preuve de réalisme

Mais cette domination a du mal à se concrétiser au tableau d’affichage. Souvent les Damiers s’en remettent à la botte de Maxime Javaux. Johann Authier avant le déplacement à Béziers l’avait souligné : "Notre cinq de devant fait un boulot extraordinaire mais nous avons du mal à nous créer des occasions."

Après la défaite à Béziers, le boss du sportif de rajouter et de montrer un brin de satisfaction malgré la défaite : "Notre volume de jeu a été intéressant. Nous nous créons des occasions, mais trop de déchets techniques nuisent à la finition. Nous ne concrétisons pas nos occasions."

Il est urgent de remédier à ce manque. L’une des explications peut venir de la désorganisation des lignes arrières, les absences conjuguées de Callum Wilson, Lucas Mensa et Jonathan Quinnez.

Lucas Mensa était dans le groupe à Béziers, il sera titulaire. Jonathan Quinnez lui aussi est apte. Quant à l’ancien Biarrot, son retour n’est toujours pas d’actualité. L’objectif est de sortir de la zone rouge. Face aux Montois, les Damiers n’ont pas le choix, engranger des points, stopper cette spirale négative. Avec trois oppositions qui seront délicates, un déplacement à Perpignan, la réception de Biarritz et un déplacement à Colomiers, pour le boss du sportif, il est primordial de retrouver, la grinta, la maîtrise, la confiance qui avaient fait la force du groupe en début d’année "Ce match est capital, nous affrontons un concurrent direct. Il nous faut l’aborder avec appétit, envie, reprendre confiance. Montrons un autre visage, enclenchons la marche en avant. Soyons intraitables à domicile pour ensuite essayer d’aller grappiller des points à l’extérieur. Je le répète, retrouvons cette confiance qui nous avait permis d’enchaîner, de réussir une entame parfaite lors du bloc précédent."

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis RAVANELLO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?