Top départ pour le Super Rugby AU

  • Les Brumbies de Tom Wright remettent leur titre en jeu dès ce week-end, sur la pelouse de la Western Force. Photo Icon Sport
    Les Brumbies de Tom Wright remettent leur titre en jeu dès ce week-end, sur la pelouse de la Western Force. Photo Icon Sport
Publié le

Une semaine avant son homologue néo-zélandais, le Sky Sport Super Rugby Aotearoa, le Super Rugby australien donne son coup d’envoi ce soir, avec deux rencontres : Reds-Waratahs et Force-Brumbies. À noter l’introduction de nouvelles règles expérimentales.

Environ cinq mois après la finale du dernier Super Rugby AU et le sacre des Brumbies en finale aux dépens des surprenants Queensland Reds (victoire 28-23), la compétition domestique réservée aux cinq franchises australiennes reprend ses droits ce soir, lançant ainsi sa deuxième année d’existence. Cette année, le format de change pas : nous avons toujours cinq équipes : les Reds du Queensland, les Waratahs de la Nouvelle-Galles du Sud, la Western Force de Perth, les Rebels de Melbourne, et les Brumbies de Canberra. Le championnat, composé de dix journées verra deux matchs par week-end tandis que la cinquième équipe sera exempte. La formation qui terminera la saison régulière en tête du classement ira directement en finale tandis que ses deux poursuivants s’affronteront dans une demi-finale qualificative. La finale se disputera le 8 mai prochain, et précédera le lancement d’une autre compétition, le Super Rugby Trans-Tasman qui opposera, durant cinq semaines, les cinq franchises néo-zélandaises aux cinq franchises australiennes. À ce titre, rappelons que le Super Rugby Aotearoa (l’équivalent kiwi du Super Rugby AU) ne débutera que le week-end prochain avec les chocs Highlanders-Crusaders et Hurricanes-Blues. Vous suivez toujours ? Bien, parce que ce n’est pas fini…

Non contents de ne pas commencer en même temps, ces deux "Super Rugby domestiques" ne suivront pas exactement les mêmes règles, chaque nation ayant décidé de procéder à de nouvelles expérimentations. Pour ne pas vous embrouiller davantage, nous nous bornerons ici à vous exposer celles qui seront en vigueur dès ce soir sur les terrains australiens…

Du "point en or" à "l’essai en or"

Ces expérimentations ont pour vocation d’ajouter encore du rythme et du spectacle aux rencontres : le principal changement consistera en l’introduction d’un "essai en or" en cas de match nul à l’issue du temps réglementaire. L’an passé, c’était le concept du "point en or" où le moindre point marqué lors des prolongations donnait la victoire à l’équipe qui marquait sur pénalité, drop ou essai. Problème : en cas de prolongation, aucune équipe ne souhaitait prendre le moindre risque et le match sombrait dans une partie de ping-pong aérien. Avec cette nouvelle règle, les équipes seront contraintes d’aller marquer pour arracher la victoire. Toute pénalité ou drop-goal entraînera une reprise du match jusqu’à la fin du temps additionnel ou l’inscription d’un essai. Les arbitres ont également reçu instruction d’accélérer les libérations de balle sur ballon porté : quand le ballon est visiblement disponible, l’arbitre donnera l’ordre à l’équipe qui attaque de jouer ce ballon dans les 5 secondes à venir.

L’autre nouveauté vise à dynamiser les phases de coup d’envoi et de renvoi : "Pour cette saison, un coup franc sera accordé à la suite de toute faute commise dès le coup d’envoi et le renvoi. Ainsi, le renvoi devra se faire dans la limite de 30 secondes après une transformation, une pénalité ou un drop, ainsi que les renvois qui sont tapés directement ou si les coéquipiers du botteur ne se trouvent pas derrière le ballon. L’équipe qui devait recevoir le ballon obtiendra un coup franc", explique World Rugby. Une autre règle imaginée pour accélérer encore le déroulement du jeu et favoriser le spectacle.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Simon VALZER avec Jacques Broquet
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?