Les Highlanders pour retrouver les sommets

  • Le centre des Highlanders, Patelesio Tomkinson après un essai face aux Chiefs
    Le centre des Highlanders, Patelesio Tomkinson après un essai face aux Chiefs Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Après le Super Rugby AU, c'est au tour du Super Rugby Aotearoa de faire son retour. Midi Olympique vous propose une présentation des 5 franchises qui participent à cette compétition entre équipes néo-zélandaises. Après le champion en titre, les Crusaders, place à la présentation des Highlanders.

 

La saison dernière : 3 victoires et une quatrième place

La saison passée fut décevante du côté de Dunedin. Dans ce Super Rugby Aotearoa 2020, les Highlanders ont terminé à la 4e place avec 14 petits points en 8 journées. Cette nouvelle formule ne leur a pas plus réussi que l’ancienne version du Super Rugby et ils n’ont plus connu la victoire finale depuis 2015. 3 victoires et 5 défaites, pas catastrophique en soi, mais pas suffisant pour prétendre à jouer le haut de tableau. Surtout, deux des trois victoires acquises l’ont été contre les Chiefs qui ont terminé dernier. Face aux Crusaders, champions, les Highlanders ont notamment subi leur plus lourde défaite de la saison sur le score de 40-20, preuve que face aux “gros” du championnat, les coéquipiers de Aaron Smith n’avaient pas encore le niveau.

L’objectif : Revenir tout en haut du classement

Quel est l’objectif de cette équipe ? Comme souvent, les Highlanders feront office d’outsider cette saison. La première rencontre face aux champions en titre que sont les Crusaders, annoncera directement la couleur. Ce premier gros test, face à l’équipe qui a outrageusement dominé la saison dernière, pourrait permettre aux hommes de Tony Brown d’idéalement lancé leur saison en frappant un très grand coup. Pour cela, il faudra régler les soucis défensifs, puisque les Highlanders étaient la pire défense du championnat lors du dernier exercice, derrière Waikato alors même que les Chiefs n’ont pas remporté le moindre match. Le retour de James Lentjes, qui n’avait pas disputé la moindre rencontre la saison passée, est une excellente nouvelle pour cette équipe. Le nouvel entraîneur, Tony Brown s’est exprimé durant cette intersaison « En tant qu’équipe, si nous jouons notre style de rugby, avec la bonne attitude, nous pouvons certainement réussir. Naturellement, il faudra beaucoup de travail pour y parvenir, mais je suis sûr que les joueurs, les entraîneurs et la direction accepteront le défi ». Le défi est grand pour aller déloger les Crusaders, mais Aaron Smith et ses coéquipiers semblent prêts pour progresser et ainsi retrouver les sommets.

Aaron Smith face aux Crusaders
Aaron Smith face aux Crusaders Icon Sport - Icon Sport

La recrue : Tony Brown redevient entraîneur principal

Les Highlanders ont recruté quelques joueurs cette intersaison, mais le changement principal réside au sein du staff. En effet, Tony Brown, qui avait déjà coaché l’équipe en 2017, mais également en tant qu’adjoint entre 2013 et 2016 revient au club après un passage aux Sunwolves au Japon et remplace Aaron Mauger. Ce n’est pas n’importe qui, puisque l’ancien demi d’ouverture est le recordman de points de la franchise avec 817 points inscrits sous le maillot des Bleu et Or. Lors de son premier passage dans le staff, Tony Brown avait notamment connu le goût de la victoire dans le Super Rugby, en 2015, grâce à une victoire en finale face aux Hurricanes.

\ud83d\udea8 ANNOUNCEMENT \ud83d\udea8

Tony Brown signs on as Head Coach until 2022 \ud83d\udd12

Full Release: https://t.co/FsL79Kf1d0#WeAreHighlanders #PartyAtTonyBrowns pic.twitter.com/tMAFhjMrSj

— Speight’s Highlanders (@Highlanders) October 19, 2020

Le principal intéressé a réagi à cette nomination « En tant qu'entraîneur, vous apprenez toujours et j’aimerais penser que je suis un meilleur entraîneur maintenant que je ne l’étais en 2017. Mes motivations pour assumer ce rôle sont de faire de mon mieux pour une équipe et une communauté que j’aime ». De nouveaux joueurs ont également débarqué. Devant, Jermain Ainsley est arrivé d’Australie. Malheureusement pour lui, il s’est fracturé la cheville dans cette présaison et sera absent pour l’exercice qui débute ce vendredi. Deux joueurs arrivent d’Angleterre pour renforcer le pack, il s’agit de Josh Hohneck et Bryn Evans. Derrière, c’est l’ancien joueur des Chiefs Solomon Alaimalo et le Tongien Futili Paea et ancien joueur des Crusaders qui viennent renforcer l’effectif. Mais ce dernier s’est blessé lors du match de préparation face aux Hurricanes alors qu’il réalisait un très gros match. Quand ça ne veut pas...

\ud83d\udd35? With just two weeks until kick off, check out who the new faces are in the @Highlanders squad & who's out.#SkySuperRugbyAotearoa pic.twitter.com/Y5jnWMB0Jx

— Super Rugby (@SuperRugbyNZ) February 13, 2021

La star : Aaron Smith

Comment ne pas évoquer l’un des meilleurs numéros 9 du monde ? Le demi de mêlée néo-zélandais, Aaron Smith, est indéniablement la star de cette équipe dont il est le capitaine. Celui qui a remporté la Coupe du Monde 2015 avec les All Blacks, a disputé toutes les rencontres la saison dernière, en étant titulaire lors de chaque sortie. Le véritable patron de cette équipe, c'est lui. Avec 137 matchs disputés sous les couleurs des Bleus et Or, Aaron Smith est un monument de la franchise et compte bien aider ses coéquipiers à venir tutoyer les sommets de ce Super Rugby australien. Véritable homme d’expérience, Tony Brown et son staff s’appuieront sur le champion du Monde pour mener cette équipe.

 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Yohan Lemaire
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?