L'Oscar de la semaine : Facundo Isa de retour au premier plan

  • Facundo Isa
    Facundo Isa Icon Sport - Icon Sport
Publié le

A priori, il en a fini avec ses blessures et ses absences pour cause de sélection.Facundo Isa s’est rappelé à notre souvenir samedi soir.

Le numéro 8 argentin de Toulon a marqué deux essais contre Pau. Deux essais très différents, le premier en force, derrière une mêlée près de la ligne qui avait pris le meilleur sur sa rivale. Le second en bout de ligne à la suite d’une relance extraordinaire initiée par le centre fidjien Dakuwaqa.


Quand on pense à Facundo Isa, on se demande encore comment Mario Ledesma avait pu se priver de ses services lors de la dernière Coupe du Monde (seule sa décision de quitter son pays contre l’avis de l’UAR pour venir exercer ses talents en Europe semble l’expliquer).Il a une telle classe ballon en main, alliée à la puissance minimale pour exister au plus haut niveau. Depuis, sa participation aux exploits automnaux des Pumas a prouvé par A plus B qu’il était indispensable à sa sélection nationale.
Il est à Toulon depuis 2017après un premier passage très bref en 2013-2014 alors qu’il n’était qu’un espoir. Les supporteurs varois le voient comme le joueur capable de débloquer tout type de situations pour ramener un nouveau trophée dans la rade.


Cette saison, il n’a joué que cinq matchs avec son club, dont quatre comme titulaire. Contre la Rochelle et Pau, c’était la première fois qu’il jouait deux rencontres consécutives avec le muguet sur la poitrine. Tout le monde croise les doigts pour qu’il offre un sprint final royal à son club. Sur ce qu’on a vu au Stade du Hameau, c’est tout à fait possible.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?