Les Tops et Flops de la 17e journée

  • Facundo Isa monte en puissance avec le RCT
    Facundo Isa monte en puissance avec le RCT Icon Sport
Publié le

La 17eme journée de Top 14 se disputait ce week-end. L’occasion de faire les comptes sur ceux qui ont brillé et sur ceux qui ont déçu. Niveau bonne performance, un revenant, un Toulonnais en excellente forme et un numéro 10 au top. En revanche, les mauvais points sont attribués à des joueurs qui évoluent en Bleu et Blanc et je ne parle pas du Racing 92. 

Tops : 

Julien Tisseron : +3,4 étoiles avec 67 points 

Indéniablement la belle histoire du week-end. Alors qu’il n’était pas apparu sur un terrain de Top 14 depuis le 6 janvier dernier et une défaite avec le MHR sur le terrain du Matmut Stadium à Lyon. Ce week-end, à Agen, Julien Tisseron a livré le match parfait. Ses larmes, en fin de match, témoigne de la délivrance qu’il a pu ressentir après une longue période de doute. À Armandie, l’arrière a inscrit un doublé. Le Bayonnais d’origine a signé un retour remarqué pour apporter sa pierre à l’édifice de cette victoire bonifiée des Héraultais. Il fut de toutes les initiatives montpelliéraines en témoignent ses 2 franchissements, 3 placages cassés et 9 courses ballon en main. Un match plein auréolé de 67 points La Grande Mêlée et une augmentation de sa valeur de 3,4 étoiles.

From 11,8 étoiles to 15,2 étoiles pour Isa après un doublé face à Pau
From 11,8 étoiles to 15,2 étoiles pour Isa après un doublé face à Pau Midi olympique

Facundo Isa : +3,4 étoiles avec 84,5 points

Il avait déjà réalisé un bon match la semaine dernière, Facundo Isa a remis ça sur la pelouse du Hameau ce samedi. Comme Julien Tisseron, l’Argentin a signé un doublé. Doublé qui s’est avéré capital dans la courte victoire du Rugby Club Toulonnais 29-33 face à la Section Paloise. Ce n’est pas tous les week-ends qu’un troisième ligne aile marque deux essais au cours du même match. En plus d’avoir été décisif, le Puma a été très actif avec ses 12 ballons portés en main ainsi que ces 2 franchissements. Dans son sillage, ses coéquipiers ont pu avancer et il a de nombreuses fois consommer beaucoup de défenseurs adverses pour créer les décalages. Également auteur d’un joli 100% au placage en défense. Il voit son prix augmenter de 3,4 étoiles grâce à ces 84,5 points La Grande Mêlée et coûte désormais 15,2 étoiles, une valeur sûre de notre Top 14. 

84,5 points La Grande Mêlée pour le Puma du RCT
84,5 points La Grande Mêlée pour le Puma du RCT Midi olympique

Camille Lopez : +2,9 étoiles avec 95 points

Avant de retrouver les Bayonnais dans la prochaine section, nous retrouvons l’un de leur bourreau, Camille Lopez. Le demi d’ouverture de l’ASM a parfaitement dicté le jeu de son équipe sur la pelouse du Michelin en ce samedi après-midi. Face à des Bayonnais qui ont sans doute livré leur pire match de la saison, l’international Français s’est régalé. Il a transformé l’intégralité des essais de son équipe (10/10) et a ajouté une pénalité. En attaque, il a franchi deux fois le rideau défensif adverse ou encore cassé 7 placages. Lopez aurait pu inscrire un essai, mais alors qu’il était seul dans l’en-but, il a lâché le ballon provocant donc un en-avant. Oups la boulette. De quoi nourrir des regrets pour ceux qui l’avaient, car avec un essai en plus le score aurait continué à grimper. Malgré cela, le numéro 10 de l’ASM inscrit 95 points, et voit son prix augmenter de 2,9 étoiles pour atteindre les 17,8 étoiles et faire de lui l’ouvreur le plus cher du jeu devant Matthieu Jalibert.

10 transformations sur 10 tentées et une progression de 2,9 étoiles pour Lopez
10 transformations sur 10 tentées et une progression de 2,9 étoiles pour Lopez Midi olympique

Flops : 

Joe Ravouvou : - 2,2 étoiles avec – 38 points 

Les Basques sont nombreux à avoir sombré en Auvergne ce samedi après-midi. Joe Ravouvou en fait partie et ça fait mal si vous l’aviez sectionné dans votre équipe (ce n’était peut-être pas l’idée du siècle lorsque l’on voit les déplacements de Bayonne cette saison). Un joli total négatif de - 38 points qui a pu en faire regretter plus d’un. En plus de ne pas avoir eu de ballon d’attaque à bonifier, en attestent ses 2 placages cassés et 5 courses ballons en main, l’ailier bayonnais sombré en défense. En effet, le Néo-Zélandais d’origine fidjienne, a réalisé un horrible 1/5 au plaquage. 20% de placage réussi ça ne fait pas beaucoup et lorsque l’on voit le score final (73-3 en faveur des Clermontois) on comprend, un peu mieux, pourquoi Bayonne a encaissé autant de points. Une perte de 2,2 étoiles, un score de - 38 points et un week-end à oublier pour Joe Ravouvou.

Gaëtan Germain : - 1,6 étoile avec - 16,6 points 

Un second joueur de l’Aviron Bayonnais. Le lourd revers subi par les hommes de Yannick Bru joue forcément en défaveur des Basques. Pour Gaëtan Germain, le score est un peu moins négatif que les autres puisqu’il n’a fait perdre «que» 16,6 points à ceux qui l’avaient sélectionné. L’ancien du CAB est la raison pour laquelle Bayonne n’a pas terminé sans le moindre point puisqu’il a inscrit les seuls points de son équipe par l’intermédiaire de son pied et d’une pénalité. À part cela, l’arrière de l’Aviron a traversé le match sans pouvoir en changer le cours. 0 franchissement, 0 plaquage cassé, 2 placages en défense et seulement 2 petites courses avec ballon. L’un des meilleurs artificiers face aux perches de notre Top 14 perd donc 1,6 étoile et coûte 10,8 points. 

Afa Amosa : - 1,5 étoile avec - 8 points 

Il fut certainement le meilleur ou l’un des meilleurs Bayonnais sur la pelouse ce samedi. Il figure néanmoins dans les Flops de ce week-end. La raison ? Son prix d’origine. En effet, Amosa coûtait 12,2 étoiles avant la rencontre face à Clermont. Il y a un certain standing à tenir et la piètre performance des Bayonnais ne l’a pas aidé. Pourtant, le troisième ligne a tout tenté avec 13 courses avec ballon mais ce ne fut pas suffisant pour inscrire le moindre essai. En défense, l’ancien joueur de l’UBB a réalisé un joli 12/14 aux plaquages, qui contraste avec la performance défensive de son coéquipier Ravouvou. Néanmoins, Amosa voit sa valeur chuter d’1,5 étoile avec ce score de - 8 points. Pas une honte lorsque l’on repense à la performance des Basques. 

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?