Cidre : « On tient le match référence »

  • Cidre : « On tient le match référence »
    Cidre : « On tient le match référence » Icon Sport - Icon Sport
Publié le

L'entraîneur des avants de Carcassonne Mathieu Cidre revient sur la victoire de son équipe contre Biarritz (25-10) la semaine dernière. Un succès qu'il juge comme une référence.

Revenons sur la prestation victorieuse face à Biarritz. Est-ce le match référence ?

Sur cette rencontre, le pack a eu la mainmise sur son adversaire. Au niveau du jeu de ligne, le contenu était excellent. Il y a eu de l’alternance, de la continuité dans le jeu, du pied, du mouvement, de l’avancée, des défis gagnés. Malheureusement, notre talon d’Achille a été la discipline. Avant la pause, nous avons été pénalisés par deux cartons jaunes. Malgré une infériorité numérique à la reprise, l’équipe n’a pas perdu le fil de la rencontre. Il y a la satisfaction de la victoire, le gain de quatre points supplémentaires au classement et ce qui est aussi flatteur c’est la manière. On s’impose face au troisième. Certes, Biarritz était privé de joueurs clés, mais cela ne minimise pas la performance de l’USC. Je pense qu’on tient le match référence. Justement, au sein de l’encadrement, on veut s’appuyer sur cette victoire pour alimenter cette énergie positive.

Vous avez largement dominé Biarritz en touche. Peut-on dire que l’USC possède l’un des meilleurs alignements de Pro D2 ?

Je répondrai en quelque sorte oui parce que sur les touches offensives, on est sur le podium. Sur les touches défensives, nous sommes la meilleure équipe de l’épreuve. Nous possédons un ratio de 30 % de ballons subtilisés à l’adversaire. Au total, quatre-vingt-huit ballons ont été pris sur lancer adversaire depuis le début du championnat. Au niveau de l’alignement, nous avons tous les profils de sauteur. Nous avons aussi la chance d’avoir "Chris" Van Der Merwe qui est un excellent volleyeur.

Lors du dernier déplacement à Perpignan, vous faites une excellente partie, vous manquez de peu le gain du bonus défensif (défaite 9-17) avec une équipe remaniée. Adoptez-vous le même fonctionnement pour ce déplacement à Mont-de-Marsan ?

À Perpignan, l’équipe n’était pas remaniée. On a mis la meilleure équipe possible, car certains éléments avaient besoin de souffler. En ce moment, le groupe est en confiance après nos trois victoires successives à domicile et cette courte défaite à Perpignan. On s’appuie sur cette prestation à l’Usap pour préparer ce match à Mont-de-Marsan. On connaît la valeur de cette équipe montoise. À l’aller, on s’est imposé dans la souffrance (17-16). Lors de la précédente journée, elle a obtenu un excellent résultat à Valence-Romans. En revanche, elle reste sur une défaite à domicile face à Montauban. Ce soir, elle n’a pas droit à l’erreur. Dans le contexte actuel du huis clos, l’équipe qui reçoit est celle qui a la pression. Essayons d’en profiter pour ramener un résultat positif.

L’USC est dixième et possède un confort au niveau du classement. Ambitionnez-vous autre chose que la dixième place ?

L’équipe est sur une dynamique positive. Or à ce jour, on reste très humble. Il y a d’abord ce déplacement très difficile à Mont-de-Marsan. Ensuite, il y a la double réception d’Aurillac et de Nevers. Après le résultat de ces trois rencontres, nous allons véritablement définir notre objectif de fin de saison.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?