Super Rugby - Top départ en Nouvelle-Zélande

  • Les Blues, qui avaient terminé deuxième l’an passé, un peu à la surprise générale, seront-ils en mesure de rivaliser davantage avec les Crusadsers en 2021 ? Photo Icon Sport
    Les Blues, qui avaient terminé deuxième l’an passé, un peu à la surprise générale, seront-ils en mesure de rivaliser davantage avec les Crusadsers en 2021 ? Photo Icon Sport
Publié le

Coup d’envoi une semaine après son homologue australien, le super rugby néo-zélandais reprend ses droits. Mais attention, avec des règles différentes...

Une semaine après le coup d’envoi du Super Rugby AU qui a notamment vu la démonstration de force des Reds sur les Waratahs (victoire 41-7), c’est au tour du Super Rugby Aotearoa (ce qui signifie "pays au long nuage blanc" en langue maorie) de reprendre ses droits avec deux derbys : celui du Sud, d’abord, opposant les Highlanders d’Otago aux Crusaders de Christchurch, et celui du Nord programmé le lendemain qui mettra aux prises les Hurricanes de Wellington contre les Blues d’Auckland. Les Chiefs de Hamilton sont pour leur part exempts et lanceront leur saison la semaine prochaine en recevant les Highlanders.

Pour cette deuxième édition, le format change légèrement : si le nombre et l’identité des équipes demeure inchangés, les dirigeants ont cette fois décidé d’ajouter une finale au terme des dix journées de la phase régulière. Cette finale, prévue au 8 mai, opposera les deux équipes les mieux classées des cinq. Logiquement, les Crusaders partent encore favoris. L’équipe la plus titrée de l’histoire du championnat de l’hémisphère Sud n’a perdu qu’un seul match lors de l’édition précédente, survolant de bout en bout le Super Rugby Aotearao. Ils avaient même été sacrés avant le terme de la compétition puisque l’ultime rencontre avait été annulée en raison de la crise sanitaire.

Pour autant, la compétition semble plus ouverte que jamais. Avec le redressement opéré par les Blues, qui ont terminé à la deuxième place l’année dernière, et les Hurricanes, qui sont toujours au rendez-vous, on peut espérer que les Crusaders se changent de prédateurs en proies. On a également hâte de voir comment l’équipe des Chiefs de Warren Gatland va se relever d’une saison proprement catastrophique la saison passée ou encore comment l’une des stars du dernier Mondial japonais, le prodigieux troisième ligne centre Kazuki Himeno, va se comporter avec sa nouvelle équipe des Highlanders…

Règles expérimentales, version 2

Voilà pour le côté sportif. Mais avant que toute partie commence, il convient d’en clarifier les règles. Et ne vous en déplaise, celles-ci sont différentes de celles qui seront expérimentées dans le Super Rugby australien et que nous vous avons exposées la semaine dernière. En Nouvelle-Zélande, les capitaines auront le droit de demander à l’arbitre de champ l’intervention de l’arbitrage vidéo en cas de doute sur la validation d’un essai ou encore sur un acte d’antijeu ou "toute décision dans les cinq dernières minutes de jeu", précise World Rugby, la Fédération internationale. Mais attention : s’il s’avère qu’il a tort, le capitaine n’aura plus recours à ce "captain’s referral", déjà en vigueur en NRL.

La seconde grande expérimentation concernera la zone d’en-but. Si un attaquant est tenu dans cette zone sans pouvoir aplatir ou si un adversaire aplatit avant lui un coup de pied qu’il venait de taper, le ballon sera rendu à l’équipe en défense mais celle-ci sera aussitôt remise sous pression : en effet, elle devra taper un "goal-line drop out", soit un coup de pied donné sur ou derrière la ligne. De fait, l’attaque se remettra aussitôt à la manœuvre. Le ballon devra dépasser la ligne des 5 mètres, derrière laquelle l’équipe qui attaquait devra se tenir. Cette dernière devra aussi attendre la deuxième phase de jeu avant de tenter le drop.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?