Le RC Vannes sans pitié pour la lanterne rouge

  • Vannes était trop fort pour Soyaux-Angoulême
    Vannes était trop fort pour Soyaux-Angoulême Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Sur la pelouse de Soyaux Angoulême, le rcv n’a pas fait dans la demi-mesure et s’impose logiquement avec le bonus offensif. Le RCV est seul leader tandis que le SA XV reste dernier et s’enlise.

Une semaine après s’être incliné, déjà sur sa pelouse de Chanzy, face à Perpignan (17-31) coleader de Pro D2 c’est l’autre coleader qui débarquait en Charente, Vannes. Si le club charentais avait su tenir la dragée haute aux Perpignanais l’espace d’une mi-temps, cette fois les Angoumoisins n’ont pas vraiment eu le temps de croire au succès. Revanchards après leur partage de points sans saveur à domicile face à Nevers (17-17) lors de sa précédente sortie, le club breton avait à cœur de gagner, mais aussi de séduire. Avec la possibilité de soigner encore un petit peu plus ses statistiques à l’extérieur en glanant un neuvième succès en onze rencontres.

D’entrée, Vannes a pris l’ascendant dans le jeu, s’est offert une longue séquence finalement ponctuée par le premier essai de la rencontre signé Abiven. Derrière, le RCV a maîtrisé les débats, Soyaux-Angoulême devant se contenter de quelques pénalités bien placées pour débloquer leur compteur points. Mais dans le jeu, les Bretons sont clairement au-dessus et ont cette alternance dans le jeu qui permet d’ouvrir des brèches. Duplenne (13e) puis Blanchard (29e) permettent déjà aux Vannetais de se retrouver avec le gain d’une victoire bonifiée dans l’escarcelle. À la pause les Vannetais basculent en tête (6-19) et rentrent aux vestiaires avec de surcroît une certaine dose de confiance, expliquée par une domination plutôt globale. Dominateur dans les fondamentaux du rugby, le RCV semble déjà avoir marqué les esprits de l’adversaire.

Vannes termine fort

Au retour des vestiaires, Soyaux-Angoulême s’offre un baroud d’honneur, fait le forcing en passant par le jeu pour trouver l’ouverture, mais Vannes reste droit dans ses bottes, ne se met pas à la faute et laisse passer l’orage. Sans réelle solution dans la zone de vérité, le SA XV s’épuise avant que le RCV ne reprenne le jeu à son compte. Plus juste dans le jeu, plus conquérant également, le club breton fait le trou. C’est d’abord Marks (57e) qui met les siens à l’abri avant que Holder (62e) et Gratien (70e) ne parachèvent le succès bonifié des Vannetais. Avec cette victoire à cinq points, le RC Vannes reprend seul les commandes de Pro D2, tandis que Soyaux-Angoulême se rapproche de plus en plus d’une relégation en Nationale. Car, à neuf rencontres du terme du championnat, Soyaux-Angoulême compte douze points de retard sur le premier non relégable Rouen. Un gouffre qu’il sera possible de combler pour les Angoumoisins seulement en lançant rapidement une série positive.

Alors que Vannes tentera de confirmer sa bonne forme en recevant Mont-de-Marsan, Soyaux-Angoulême se déplacera pour sa part sur la pelouse d’une autre formation qui traverse une période compliquée, Provence Ruby.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Dorian Bercheny
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?