Lyon, avec des « si »...

  • Lyon, avec des « si »...
    Lyon, avec des « si »... Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Alors qu’ils compteront sur la participation de leurs internationaux Geraci et Barassi, les Rhodaniens n’auront pas le droit à l’erreur à Jean-Dauger.

C’est peu dire que l’Aviron bayonnais a filé un énorme coup de main au LOU en allant s’imposer à Toulon la semaine dernière, relançant par la même occasion une course au top 6 dans laquelle les Lyonnais s’étaient laissés distancer au point de devoir compter sur d’improbables faux pas de ses concurrents. Reste que le LOU ne peut se contenter d’attendre les défaites des autres mais doit aussi gagner ses propres matchs. Et remercier cruellement l’Aviron en le battant sans scrupule dans son antre de Jean-Dauger, afin de pouvoir définitivement doubler le RCT dans le grand virage de la semaine prochaine du côté de Gerland. Voilà pour la théorie.

 

Mignoni : « Ce serait une erreur de se focaliser sur Toulon »

Reste qu’avant cette alléchante perspective, il reste un effort à fournir. Et pas des moindres… « Ce n’est pas parce que nous affrontons Toulon la semaine prochaine que nous devons nous focaliser sur ce seul concurrent, ce serait une erreur, raffûtait le manager Pierre Mignoni. Ce qui m’importe, ce n’est pas les autres, c’est nous. C’est maintenant qu’il faut afficher une certaine régularité dans nos performances, à l’image de ce que nous avons réussi à faire en début de saison. Je pars du principe qu’on ne peut compter que sur nous et que si nous faisons le nécessaire lors des huit matchs qui nous restent, nous aurons notre destin entre nos mains. »

On l’a bien compris : aux yeux de leur manager, les coéquipiers de Baptiste Couilloud n’auront pas la moindre excuse s’ils s’avisaient de passer à côté de leur match à Jean-Dauger, deux semaines après s’être remis en selle contre Toulouse. Cela d’autant plus qu’ils pourront compter sur deux renforts aussi inattendus qu’importants, avec les internationaux Killian Geraci et Pierre-Louis Barassi invités à « matcher » avant de retourner à Marcoussis, sans oublier le flanker Dylan Cretin. Forcément une aubaine, que Pierre Mignoni nuance toutefois. « Même s’ils ne vont pas passer beaucoup de temps avec nous, c’est plutôt bien de pouvoir compter sur eux. Alors, nous allons les intégrer au cas par cas. Certains ont besoin de retrouver un peu de rythme, d’autres moins… On va aussi voir en fonction de nos besoins du moment. » Lesquels auraient pour tout dire plutôt concerné la première ligne, si Demba Bamba n’avait eu la mauvaise idée de se blesser à l’ischio lors d’une séance d’entraînement...

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?