Nicot, le retour du régulateur

  • Florian Nicot of Colomiers  during the Pro D2 match between Colomiers and Biarritz Olympique on April 20, 2017 in Colomiers, France. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport )
    Florian Nicot of Colomiers during the Pro D2 match between Colomiers and Biarritz Olympique on April 20, 2017 in Colomiers, France. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport ) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Pour ce déplacement en Isère, Colomiers pourra compter sur Florian Nicot, le centre revenu dans son club de cœur.

À Colomiers, si une part belle est faite à une jeunesse de plus en plus présente sur les feuilles de matchs, le club présidé par Alain Carré peut aussi compter sur des éléments de poids et d’expérience chez les avants, et les trois-quarts. Parmi ces derniers, un a effectué son retour il y a peu du côté de Michel-Bendichou : Florian Nicot. Un retour en terrain très connu pour celui qui a déjà disputé six saisons entre 2011 et 2017 avec Colomiers (130 feuilles de matchs, 16 essais inscrits). L’athlétique et expérimenté centre casqué (1,84 m, 95 kg) de 34 ans plus vraiment en odeur de sainteté à Pau où il traînait un temps de jeu famélique sur les deux derniers exercices a débarqué début février en tant que joker médical de Grégoire Maurino (victime d’une rupture des ligament croisés).

Pas qu’un simple joker médical

Le joueur formé à Montpellier s’est aussi engagé pour une saison supplémentaire, preuve de son attachement envers le club à la colombe. "C‘est vrai que je regardais encore tous les matchs de Colomiers à la télévision. J’ai toujours gardé dans un coin de ma tête l’idée de finir ici", nous avait-il délivré il y a quelques semaines. Placé sur le banc à Rouen après seulement quelques jours d’entraînement, il a retrouvé Bendichou dans la peau d’un titulaire en tant que premier centre face à Béziers. Sa prestation, sans fioritures, mais tranchante a montré sa faculté d’adaptation à apprendre les codes et à se fondre au plus vite dans le collectif haut-garonnais. "Il était important de retrouver quelqu’un qui ait de l’histoire et de l’amour pour le club, qui puisse apporter de la maturité, accompagner Fabien Perrin, et l’équipe avec du leadership. Il fallait aussi trouver quelqu’un qui ait la capacité à fluidifier le jeu, à rassurer, à améliorer et bonifier la qualité des systèmes offensifs. Nous cherchions un régulateur pour accompagner Jules (Soulan, N.D.L.R.) et Sebastian (Poet). Il a ce profil de premier centre qui sait faire jouer les autres. Nous avons des jeunes éléments qui ont encore besoin de gagner en expertise au contact de joueurs comme Florian", souligne l’entraîneur principal Julien Sarraute, satisfait de cette belle pioche, à nouveau disponible pour ce déplacement très important en Isère.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?