XV de France : une communication qui laissera des traces

  • Roxana Maracineanu, la ministre des Sports a reçu le rapport de la FFR mardi soir. Il met hors de cause le séléctionneur Fabien Galthié défendu par son président, Bernard Laporte.
    Roxana Maracineanu, la ministre des Sports a reçu le rapport de la FFR mardi soir. Il met hors de cause le séléctionneur Fabien Galthié défendu par son président, Bernard Laporte. SUSA / Icon Sport
Publié le

Le feuilleton autour des contaminations à la COVID-19 a été entretenu, notamment, par des changements de direction dans l'identification, entre autres du fameux patient "0".

Quelle trace cette affaire du « Bubble gate » laissera-t-elle sur le rugby français ? Force est de s’interroger. La communication fédérale, à bien des égards, est apparue chaotique, pour ne pas dire calamiteuse. À tel point que la ministre déléguée auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée des Sports Roxana Maracineanu n’a pu s’empêcher d’ironiser...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?