Les Castrais proches de la bascule

  • Loic Jacquet, deuxième ligne de Castres
    Loic Jacquet, deuxième ligne de Castres Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Avec ce nouveau succès face à La Rochelle et les défaites de Bayonne et Pau, les Tarnais peuvent maintenant voir plus haut.

Avant cette rencontre face à La Rochelle, le Castres Olympique se trouvait sur un instable point d’équilibre, comptant autant de points d’avance sur la place de barragiste que de retard sur le dernier qualifié. Cette victoire face au deuxième du championnat était donc riche en symboles.

Tout d’abord, les Castrais ont fait preuve d’une belle maîtrise pour étouffer les Rochelais pendant une heure, confirmant qu’ils prennent peu à peu confiance dans leur système de jeu comme l’avouait le troisième ligne Baptiste Delaporte : « Cette victoire permet aussi de valider d’être réguliers dans nos performances, et nous arrivons à rééditer des performances en restant sur notre système match après match et cela nous conforte sur l’état d’esprit, sur l’envie, sur notre défense. On peut dire que l’on maîtrise notre système même s’il ne faudra pas se relâcher et remettre tous les ingrédients à chaque match. Mais le fait d’enchaîner plusieurs matchs avec ce niveau d’intensité, notamment en défense, est intéressant. » Avec Benjamin Urdapilleta placé dans les meilleures conditions par son paquet d’avant, le Castres Olympique a récité son rugby pour s’offrir une avance assez large pour ne pas trembler lors du réveil rochelais, avec à la clé un superbe essai. Au coup de sifflet final, le CO pouvait donc s’appuyer sur des certitudes tout en constatant que son avance sur les concurrents au maintien s’était accentuée, même si Mauricio Reggiardo ne voulait pas fanfaronner : « Il faut rester très humbles. Les défaites de Bayonne et de Pau nous arrangent et on a gagné un match important où on a dépensé beaucoup d’énergie. »

Pas de congés pour les Castrais

De son côté, Baptiste Delaporte se voulait prudent : « On sait que ça peut aller très vite dans les deux sens. On sait aussi que nous étions dans une situation un peu compliquée il y a peu. Il faut se concentrer sur notre performance plus que sur le classement. On engrange de la confiance, cela doit nous permettre de devenir un peu plus ambitieux. On n’a pas vraiment parlé de gros objectif mais seulement de performance. Mais avec la confiance qui arrive on va peut-être parler d’autre chose mais il faut surtout rester humbles et prudents car même après cette victoire tout peut très vite redescendre. » Pour éviter une éventuelle décontraction avant la réception de Pau dans trois semaines, qui s’annonce capitale pour ne plus regarder vers le bas, le staff tarnais a prévu un beau programme puisque les joueurs ne sont pas en vacances cette semaine comme beaucoup de leurs confrères du Top 14. « On ne s’arrête pas, on va s’entraîner et on va travailler physiquement, expliquait le troisième ligne. On a gagné mais on va souffrir. » Avec les places qualificatives en ligne de mire.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?