LNR : dernier déclaré, Bouscatel accélère

  • Rene Bouscatel.
    Rene Bouscatel. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Alors qu’il partait forcément avec une grosse longueur de retard il y a encore une dizaine de jours, l’ancien boss du Stade toulousain René Bouscatel a récemment élevé le ton dans la course à la présidence de la Ligue Nationale de Rugby, pour laquelle il va affronter Vincent Merling et Alain Tingaud. Explications.

René Bouscatel, dernier candidat déclaré à la succession de Paul Goze, était parti dans cette course présidentielle avec un retard certain. "Le retard, nous confiait-il il y a dix jours, il est légitime puisque je ne suis candidat que depuis quelques jours. Mais je vais contacter progressivement, et individuellement, les présidents de clubs. Rien n’est fait, dans cette élection." Pour tout...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?