Tekori, Tuisova, Macalou… La Dream Team de la 18eme journée

  • Tekori, Tuisova, Macalou… La Dream Team de la 18eme journée
    Tekori, Tuisova, Macalou… La Dream Team de la 18eme journée Midi Olympique
Publié le , mis à jour

Après avoir dévoilé le MVP et les tops et flops de cette 18eme journée de Top 14, c’est l’heure de découvrir la Dream Team. Une équipe dans laquelle les parisiens, lyonnais et toulousains sont en nombre.
 

1. Lucas Japaridze (Brive) : 20 points

Malgré la lourde défaite du CAB en Haute-Garonne, le pilier géorgien a su apporter de la fraîcheur à ses coéquipiers en entrant aux alentours de la 50e minute. C’est même lui qui a donné l’avantage à son équipe peu après son entrée en jeu. Également auteur de 2 plaquages cassés, il a ensuite souffert face à la puissance des avants toulousains qui étaient en supériorité numérique.

2. Tolu Latu (Stade français Paris) : 46,7 points

Il est le premier des quatre parisiens à être présent dans cette Dream Team de la 18eme journée. Dans la lignée de ces dernières performances, le talonneur parisien a une nouvelle fois livré un bon match sur la pelouse de Jean-Bouin. Un essai, six courses avec ballon, deux plaquages cassés et un franchissement pour Latu, qui emmène dans son sillage le paquet d’avant parisien, de quoi accrocher le Top 6 ?

3. Lekso Kaulashvili (Union Bordeaux-Bègles) : 16 points

Auteur d'une très bonne entrée face à la Section Paloise, le Géorgien a permis à l'UBB de bien terminer la rencontre malgré une frayeur en toute fin de partie. En seulement dix-huit minutes, le pilier a effectué un franchissement, a cassé trois plaquages et il a porté à trois reprises le ballon en main. 

4. Iosefa Tekori (Stade toulousain) : 53,7 points

Un excellent match de la part d’un des «papas» de ce paquet d’avant toulousain. L’ancien castrais était partout sur la pelouse d’Ernest Wallon, en atteste ses 10 courses avec ballon ! Comme le bon vin il se bonifie avec l’âge (37 ans) et même s’il est moins utilisé par Ugo Mola, le Samoan est un véritable soldat, toujours prêt à aller au combat.

5. Thibaud Flament (Stade toulousain) : 47,5 points

Même s’il a été utilisé en troisième ligne ce week-end, Thibaud Flament, deuxième ligne habituellement a réalisé un match plein ce week-end. Son envie débordante, comme en témoigne son magnifique mais dangereux saut au-dessus des défenseurs brivistes et son activité (trois plaquages cassés, huit courses avec ballon) démontre sa montée en puissance de ses dernières semaines.

6. Sekou Macalou (cap) (Stade français Paris) : 90,5 points

Le capitaine de cette Dream Team et second parisien. Sekou Macalou a encore étale toute sa classe et sa puissance sur la pelouse de Jean-Bouin face à Agen. Plus que son essai, c’est ses 14 courses avec ballon, 3 franchissements et 6 plaquages cassés qui retiennent l’attention. Avec lui, le Stade français n’est pas la même équipe, et les Parisiens auront besoin de lui pour espérer accrocher une place de barragiste en fin de saison.

7. François Cros (Stade toulousain) : 56,5 points

Le troisième ligne international faisait son retour en tant que titulaire. Dans une rencontre où il a mis du temps à rentrer dans son match, Cros a ensuite fait parler toute sa classe, avec notamment un essai en force au pied des poteaux. Très présent en attaque avec 14 courses avec ballon, le numéro 7 toulousain va revenir petit à petit et ce n’est pas forcément un bon signe pour ses futurs adversaires.

8. Antoine Miquel (Stade toulousain)  : 53,9 points 

Et le quatrième Toulousain ! Le pack des Rouge et Noir a réalisé un très gros match, son numéro 8 n'y est pas pour rien. Très présent, en atteste ses 14 courses avec ballon, l'ancien Agenais a beaucoup pesé sur la défense briviste, essayant de faire jouer autour de lui dès qu'il le pouvait. De plus en plus sérieux, Miquel devient une option intéressante pour Ugo Mola.

9. Baptiste Couilloud (Lyon) : 17,4 points

Ses bonnes performances actuelles lui ont valu la récompense de rejoindre les Bleus à Marcoussis cette semaine suite à la nouvelle liste des 31 annoncée par Fabien Galthié. En ayant joué à peine 30 minutes, le demi de mêlée a eu le temps de peser sur la défense bayonnaise pour aider les Lyonnais à remporter un succès important.

10. Matthieu Jalibert (Union Bordeaux-Bègles) : 65 points

Le deuxième meilleur score de la journée. Matthieu Jalibert a une nouvelle fois porté les siens. Face à la Section Paloise, il a inscrit 19 points (5 pénalités, 2 transformations), franchi deux fois le rideau adverse, cassé sept plaquages et effectué 13 courses avec ballon. Le patron de l’UBB c’est lui.

11. Arthur Retière (La Rochelle) : 47,5 points

La Rochelle s’est incliné à Castres. Pourtant, Arthur Retière a remué ciel et terre pour changer le cours du match. 10 courses avec ballon, 9 plaquages cassés et 5 franchissements, soit plus que n’importe quel autre joueur ce week-end, l’ailier de poche des Maritimes était en grande forme, son match aurait mérité un essai.

12. Josua Tuisova (Lyon) : 44 points

On ne présente plus ce monstre qu’est Josua Tuisova. Même s’il n’a pas réussi son meilleur match de la saison, l’ancien de Toulon a une nouvelle fois noircit la feuille de statistiques : un franchissement, huit plaquages cassés et 12 courses avec ballon. Une valeur sûre de la Grande Mêlée.

13. Thibaut Regard (Lyon) : 33,7 points

Une paire de centre 100% lyonnaise cette semaine dans la Dream Team. Thibaut Regard prend place à côté de son coéquipier Tuisova. Auteur d’un essai, il obtient moins de points que son compère, notamment à cause de sa pénalité concédée. Dans l’ombre, il a néanmoins cassé 4 plaquages, permettant à son équipe de l’emporter en terre bayonnaise.

14. Waisea Nayacalevu (Stade français Paris) : 62,5 points

Sur le podium des meilleures performances du week-end. Face à Agen, le centre était partout ! En attaque, cela se traduit par quinze courses avec ballon, dix plaquages cassés et trois franchissements. Le centre parisien a également inscrit un essai, son troisième de la saison et a contribué à la large victoire de son équipe.

15. Telusa Veainu (Stade français Paris) : 58,5 points

Tout comme Nayacalevu, Veainu s’est régalé face à la défense agenaise. Auteur de son cinquième essai de l’excercice 2020-2021 suite à une chistera de son compère Nayacalevu, il a aussi beaucoup porté le ballon (à 14 reprises) tout en faisant bon usage. De quoi le mettre en confiance avant les prochaines semaines qui s’annoncent décisive du côté de Jean-Bouin.

Remplaçants : 

16. Louis Gauban (Supersub) (Agen) : 40,7 points

Un Agenais qui rapporte autant de points ce n’est pas si fréquent que cela. Mais un joueur d’Agen qui est Supersub c’est la première fois de la saison. Louis Gauban a réussi la prouesse d’inscrire un doublé face au Stade français. Très actif dans le jeu, il est l’une des satisfactions du week-end du côté du Lot-et-Garonne.

17. Louis Carbonel (Toulon) : 46 points

Si le RCT l’a emporté face au Racing 92, il le doit en parti au retour de son ouvreur. Sa complémentarité avec Baptiste Serin a fait un bien fou à Patrice Collazo et ses hommes. Avec 20 points marqués au pied et un jolie 100% le demi d’ouverture a été très précieux afin de donner la victoire aux Toulonnais.

18. Jordan Taufua (Lyon) : 44,7 points

Depuis qu’il est arrivé, Jordan Taufua impressionne. Solide, il est une des raisons de la bonne forme du LOU. Ce week-end encore, le Néo-Zélandais a beaucoup porté le ballon (9 fois) pour mettre son équipe dans l’avancée. Présent également en défense avec 7 plaquages, les Lyonnais ont eu le nez fin en le recrutant et il sera très important en cette fin de saison.

Tekori, Tuisova, Macalou… La Dream Team de la 18eme journée
Tekori, Tuisova, Macalou… La Dream Team de la 18eme journée Midi Olympique

Merci à Pandaroux sur Twitter pour son aide !!

 

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?