L’avertissement de Johnson à Itoje

  • England's Maro Itoje during a training session at The Lensbury Hotel, Teddington. Picture date: Wednesday March 10, 2021. 


Photo by Icon Sport - Maro ITOJE -  (Angleterre)
    England's Maro Itoje during a training session at The Lensbury Hotel, Teddington. Picture date: Wednesday March 10, 2021. Photo by Icon Sport - Maro ITOJE - (Angleterre) PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

L’ancien deuxième ligne, capitaine et sélectionneur anglais Martin Johnson a lancé un avertissement à son glorieux héritier, Maro Itoje, et le prie de résoudre ses erreurs de discipline.

Quand un ancien champion du monde parle, on l’écoute. Qui plus est quand celui-ci est devenu sélectionneur national quelques années plus tard. Cet homme, c’est Martin Johnson. L’un des deuxième ligne les plus craints de l’histoire sur un terrain de rugby. Aujourd’hui devenu paisible consultant pour les médias britanniques, l’ancien Tigre de Leicester garde un œil acéré sur les performances du XV de la Rose et regrette, comme tous ses supporters, son indiscipline chronique. Déjà 42 pénalités concédées depuis le début de la compétition. Dont une bonne partie par le deuxième ligne Maro Itoje. Aussi, Johnson a tenu a tirer la sonnette d’alarme : "L’Angleterre doit cesser de se faire prendre la main dans le pot de confiture. Si l’on commence à concéder trop de pénalités, les arbitres sont plus sévères avec vous. Ils ne vous laissent plus passer la moindre chose. Maro est un excellent joueur, très efficace pour gratter des ballons ou ralentir les sorties adverses. Il doit redevenir irréprochable, et faire le tri dans ses choix : si le contest n’est pas possible à 100 %, alors il doit laisser tomber et passer à autre chose, se concentrer sur la tâche suivante mais éviter à tout prix de concéder des pénalités." La star des Saracens est finalement à l’image de son équipe : "Il doit prendre conscience que les arbitres le suivent de près, et prendre un peu de recul pour garder de la lucidité", insiste Johnson.

Wayne Barnes en renfort

On imagine donc que Maro Itoje aura été très à l’écoute des conseils de l’arbitre international Wayne Barnes, invité par Eddie Jones pour venir en aide à ses hommes. Un échange que l’entraîneur en charge de l’attaque anglaise Simon Amor a trouvé bénéfique : "Les joueurs avaient des questions à poser sur les règles, ce qu’ils peuvent faire ou non, ils avaient besoin de clarifications." Les leaders avaient aussi besoin d’être recadrés sur leur façon de s’adresser à l’arbitre : "Ils s’interrogeaient aussi sur la façon d’échanger avec l’arbitre : trouver le bon moment, faire passer la bonne information…" Bref, la semaine des Anglais fut certainement studieuse. Mais au rayon des bonnes nouvelles, les Anglais devraient bientôt pouvoir compter sur le retour du second "Kamikaze Boy", le flanker Sam Underhill. Bien que son équipe fût lourdement défaite à domicile la semaine dernière par Exeter, l’infatigable flanker a signé un retour à la compétition concluant, jouant plus de 50 minutes sans gêne apparente venant de sa hanche qui l’a tenue écartée des terrains pendant de longs mois, puisqu’il s’était blessé au mois de janvier.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?