Les étoiles des Bleus : Taofifenua et Fickou mènent la danse !

  • Fickou face à l'Angleterre
    Fickou face à l'Angleterre MB Media / Icon Sport - MB Media / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Habituellement remplaçant, le deuxième ligne toulonnais Romain Taofifenua a été un sacré guerrier sur la ligne de front à Twickenham, en se montrant précieux dans le jeu au sol. Derrière, Gaël Fickou a été important aussi bien offensivement que défensivement.

 

Brice Dulin : 1 étoile

Il a réalisé une première moitié de match quasiment parfaite, se montrant à l’aise sous les coups de pied anglais. Impeccable sous la première chandelle de Ben Youngs (1ère), il a commis un en-avant (37e) à la réception d’un jeu au pied haut des anglais. Une belle défense sur Watson (9e) qui avait de l’espace dans le couloir. Sa chandelle pour lui-même (45e) a montré aussi son sens du timing. Las, il a perdu un peu le fil en seconde période, ratant notamment un coup de pied important pour trouver une touche en milieu de seconde période (62e).

 

Teddy Thomas : 2 étoiles

Il a été décisif sur le premier essai français (2e) grâce à son jeu au pied par-dessus l’arrière Malins. Et reste toujours aussi imprévisible à l’image de ce joli numéro sur son aile (39e). Au total ; deux franchissements nets pour six défenseurs battus durant la rencontre. A son débit : trois plaquages ratés dont un sur Watson qui a permis à l’Anglais de semer la zizanie dans la défense tricolore (17e) tricolore et un ballon perdu sur un plaquage par derrière (63e)


 

Virimi Vakatawa : 1 étoile

Du punch en début de match, des interventions précises, mais un manque visible de carburant pour tenir sur toute la longueur du match. Clairement, il s'est montré plus discret qu’à son habitude, moins décisif. Un exemple ? Il a perdu un ballon au contact (68e), ce qui n’est pas franchement dans ses habitudes. A son crédit : il a réalisé un superbe « contest » en début de seconde période (43e) à cinq mètres de la ligne d’essai français. Un geste défensif précieux. Toutefois, il a fini le match dans le rouge physiquement. On attendait mieux du meilleur centre du monde.


 

Gaël Fickou : 3 étoiles

Il a été le meilleur trois-quarts français. D’abord, il a été à la hauteur de son rôle de capitaine de la défense. Un exemple ? Sur la première offensive anglaise (6e), c’est lui qui a coffré le porteur de balle anglais dans l’en-but. Surtout, il a plutôt bien régulé les montées défensives face à des attaques souvent faites de redoublées. Ensuite en attaque, il a joué juste, tant à la main qu’au pied où il a fait preuve d’une belle précision (37e) pour trouver une touche dans le camp anglais et pour servir Penaud (65e) sur une diagonale. Dans le jeu, il a servi de pivot à plusieurs reprises, ajustant toujours ses passes dans le bon timing. C’est lui qui est à la récupération du lancer de Marchand, amenant le deuxième essai français.


 

Damian Penaud : 2 étoiles

Globalement, il a été moins sollicité que Teddy Thomas. Tant en défense qu’en attaque. Il n’a raté aucun plaquage mais n’en a eu que quatre à réaliser. Il a parfois un peu navigué à vue défensivement sur la première attaque anglaise (5e), a raté un jeu au pied (18e) après l’incursion de Watson dans le camp français qui a permis aux Anglais d’inscrire trois points en suivant. A son crédit, deux franchissements nets et deux défenseurs battus. Mais c’est mince. Il a été l’auteur du deuxième essai français.


 

Mathieu Jalibert : 3 étoiles

Globalement, il s’est montré à la hauteur du défi qui l’attendait. Son jeu au pied a été bon, avec beaucoup de longueur. Un bon sauvetage joué avec sang froid (18e) à son actif et un joli numéro sur une relance incroyable où il assoit Slade et se débarrasse quasiment de trois anglais, tout seul, alors qu’on le pensait mal embarqué. Avec une peu moins de maladresse, il aurait pu inscrire un essai suite à un coup de pied par-dessus magnifique d’Antoine Dupont (29e).


 

Antoine Dupont : 1 étoile

Encore une fois, il a joué l’intégralité de la rencontre. Une rencontre qu’il a mieux débuté que terminé le match. Auteur du premier essai (2e), il a fait preuve de dextérité pour récupérer le jeu au pied de Thomas et aplatir le ballon. Une belle inspiration sur ce jeu au pied (29e) à 5 mètres de la ligne. Las Jalibert n’a pas été suffisamment adroit pour aplatir. Mais, à deux reprises, il a vu son jeu au pied contré derrière un ruck (22e, 72e). Et il a terminé la rencontre fatigué, expliquant peut-être cet en-avant sur la dernière possession. Peut-être aurait-il été judicieux de le « coacher » pour animer la fin de la rencontre car il ne faut pas oublier que le demi de mêlée toulousain avait été positif à la Covid-19.

 

 

Charles Ollivon : 0 étoile

Le capitaine français a été moins rayonnant que lors des précédentes sorties, malgré ses treize plaquages. Il n’a pas souvent réussi à ralentir le jeu des Anglais dans les rucks. Il a été aussi moins présent offensivement.

 

Grégory Alldritt : 0 étoile

Le numéro huit rochelais a tenu le défi physique des Anglais, cherchant à coffrer ses adversaires au ballon mais il a été peu récompensé. Il a tout de même obtenu une pénalité pour un bon grattage au sol. Précieux sous les renvois, il a aussi réussi à progresser ballon en main.

 

Dylan Cretin : 1 étoile

Il a été précieux dans l’alignement en touche où il a été la cible prioritaire des Bleus. Il était sous la pression des Anglais qui ont très bien lu les lancers tricolores mais il a assuré des déviations propres. Il a aussi couvert beaucoup de terrain pour assurer les soutiens et n’a manqué aucun plaquage. Remplacé par Woki (72e) qui a failli sauvé les Bleus en glissant une main sous Itoje. En revanche, le Bordelais a manqué plusieurs plaquages en seulement quelques minutes.

 

Paul Willemse : 3 étoiles

Le deuxième ligne de Montpellier a été précieux pour ralentir les offensives anglaises en effectuant un énorme travail de l’ombre au sol. Il a souvent mis les mains sur le ballon en ne concédant qu’une seule pénalité. C’est le joueur français qui a réussi le plus de plaquages (18).

 

Romain Taofifenua : 3 étoiles

Le deuxième ligne de Toulon a été un grand combattant à Twickenham, réussissant dix-sept plaquages alors qu’il a passé un peu moins d’heure sur la pelouse. Il a surtout récupéré deux pénalités en bataillant au sol. Il a été remplacé par Cazeaux (59e) qui a commis un en-avant sur son premier ballon avant de monter en puissance.

 

Mohamed Haouas : 0 étoile

Le pilier droit de Montpellier a dû batailler en mêlée fermée avec un sacré client. Il a réussi à obtenir une pénalité en sa faveur en première période puis Vunipola a semblé prendre l’avantage puisque Haouas a été pénalisé deux fois. C’est le seul tricolore à avoir été pris deux fois par la patrouille. Il a aussi souffert à l’impact dans le jeu courant. Remplacé par Aldegheri (59e), qui n’a pas été à son avantage. Il a été lui aussi pénalisé en mêlée fermée.

 

Julien Marchand : 2 étoiles

Le talonneur toulousain a encore réussi à trouver un trou de souris pour son habituelle percée. Précieux défensivement avec treize plaquages réussis, il a commis malheureusement un en-avant sur une des rares offensives tricolores en seconde période. Remplacé par Chat (72e).

 

Cyril Baille : 2 étoiles

Le gaucher toulousain s’est montré à son avantage en mêlée fermée et il a souvent été présent pour batailler au sol. Il a aussi été intéressant dans le secteur défensif avec onze plaquages (aucun manqué). Il a été remplacé par Gros 68e.  

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
imbernon59 Il y a 7 mois Le 13/03/2021 à 21:19

Quelle note por l'arbitrage video?