Angleterre - France : un match, trois questions

  • Cyril Baille qui essaie d'échapper à la défense anglaise.
    Cyril Baille qui essaie d'échapper à la défense anglaise. MB Media / Icon Sport - MB Media / Icon Sport
Publié le

Si les bleus ont donné l’impression de maîtriser leur sujet aussi bien stratégiquement que physiquement en première période, quelques initiatives malheureuses se sont probablement avérées fatales et payées au prix fort en fin de match, amplifiées par un arbitrage très contestable des mêlées fermées.

Les Bleus se sont-ils grisés en première période ? « Sorties de cadre » préjudiciables C’est peu dire que ce Crunch a démarré comme dans un rêve pour les Bleus, dont la stratégie en possession du ballon était simple, révélée après-match par l’ouvreur Matthieu Jalibert. « On avait observé que dès que leurs adversaires tenaient le ballon sur plus de quarante secondes, les Anglais avaient...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
rugbypass Il y a 1 mois Le 16/03/2021 à 13:02

Décidément, on n'y peut rien, les anglais n'avaient pas le droit de perdre point. Et plutôt que d'admettre que le XV de la rose s'est battu jusqu'à la mort , Midol préfère continuer la promotion des p'tits génies du Stade Toulousain et donner tort à Galthié. Covid et mauvais coaching , enfin n'est pas objectif qui veut et surtout un canard inféodé à Toulouse, malheureusement il a le monopole. Big Midol Brother.............

jmbegue Il y a 1 mois Le 16/03/2021 à 17:02

Je n'ai pas tout compris....
Où y a-t-il de la promotion toulousaine dans cet article ?

rugbypass Il y a 1 mois Le 16/03/2021 à 17:17

Effectivement il s'agit d'un ensemble de commentaires figurant dans Midol papier d'hier.