Des Français face aux Lions et aux Boks ?

  • Les Lions britaniques et irlandais de Maro Itoje, Conor Murray, Mako Vunipola, et Jamie George pourraient affronter une sélection française « France 2023 » cet été.
    Les Lions britaniques et irlandais de Maro Itoje, Conor Murray, Mako Vunipola, et Jamie George pourraient affronter une sélection française « France 2023 » cet été. Avalon / Icon Sport
Publié le

La tournée des Lions britanniques et irlandais prévue en Afrique du Sud en juillet prochain devrait finalement avoir lieu sur le sol britannique face aux Champions du monde. Un nouveau calendrier de cet événement est déjà à l’étude. Surprise, la France serait de la partie.

Face à la situation sanitaire en Afrique du Sud, pays où l’épidémie de coronavirus peine à être maîtrisée, les Lions britanniques et irlandais travaillent actuellement à tous les scénarios possibles pour maintenir cet événement qui n’a lieu que tous les quatre ans. Un nouveau calendrier de cette tournée tant attendu vient de fuiter en Angleterre. La tournée devrait finalement se tenir sur le sol britannique avec quatre tests entre les Lions et Springboks programmés du 17 juillet au 7 août. Cela pourrait enfin mettre fin à des mois de spéculations sur le lieu où la tournée sera organisée, et sur son maintien, et soulagerait grandement les acteurs du rugby du monde entier qui dépendent des revenus générés par cette tournée, qui fait partie des traditions du rugby.

Le premier test aurait lieu à Édimbourg, le second à Cardiff, le troisième à Wembley et le dernier à Twickenham. Ces quatre matchs tant attendus viendront conclure un événement qui débutera dès le 26 juin avec les rencontres de préparation, puisque les Lions britanniques et irlandais et les Sud-Africains joueront trois rencontres avant de s’affronter. Pour cette phase de rodage, les deux sélections affronteront le Japon et les Etats-Unis mais aussi les "French Barbarians". Selon le calendrier qui a fuité, et qui n’a pas été démenti, ces derniers affronteraient l’Afrique du Sud le 3 juillet à Newcastle, à Saint James Park, le stade de l’équipe de football (52 405 places). Ils auraient ensuite rendez-vous avec les Lions le 10 juillet à Twickenham.

Selon nos informations, il serait bien difficile pour les Barbarians français de répondre à cette invitation aussi inédite que prestigieuse. En effet, les Babaas, qui ne sont plus sous l’égide de la FFR, ne peuvent plus s’appuyer de l’article 9 de World Rugby concernant la libération des joueurs pour constituer une équipe. De son côté, le XV de France sera en tournée en Australie où il affrontera les Wallabies à trois reprises (3, 10 et 17 juillet). On pourrait alors se diriger sur la mise en place d’une équipe nationale dite "France 2023" avec des joueurs à fort potentiel, susceptibles d’intégrer le groupe France après la prochaine Coupe du monde, voire même plus tôt. Ce serait la renaissance de France A sous un autre nom.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?