O'Connor : « Une victoire frustrante ! »

  • L’ex- Toulonnais s’est exprimé apès la victoire de son équipe face à la Western Force, ce qui lui offre pourl’heure la première place du Super Rugby AU.
    L’ex- Toulonnais s’est exprimé apès la victoire de son équipe face à la Western Force, ce qui lui offre pourl’heure la première place du Super Rugby AU. Icon Sport
Publié le

L’ex- Toulonnais s’est exprimé apès la victoire de son équipe face à la Western Force, ce qui lui offre pourl’heure la première place du Super Rugby AU.

Les Reds ont pris la tête du Super Rugby AU après une victoire pénible sur la Western Force (26-19). Alors que l’on pensait les hommes de Brisbane largement à l’abri d’une désillusion, ils ont bien failli se faire surprendre. La victoire bonifiée ne s’est confirmée qu’au coup de sifflet final quand Brendan Paenga-Amosa provoqua une pénalité juste devant la ligne des Reds en état de siège.

Quelles sont vos premières réactions après cette victoire ?

Nous savons gagner et c’est le côté positif. Mais nous n’avons pas été assez précis. Nous n’avons pas suivi notre plan de jeu. Nous faisons tomber beaucoup trop de ballons. Je suis donc vraiment frustré même si nous gagnons. Il nous faut être plus précis, soigner notre discipline. Au moins, on prouve que nous pouvons gagner en jouant mal. Une victoire reste une victoire donc on ne va pas faire la fine bouche.

Vous rencontrez les Waratahs dans une semaine. Que va-t-il falloir travailler en particulier ?

Il faut que nous soyons capables d’enchaîner les séquences de jeu. Nous devons être capables de tenir le ballon plus longtemps. Il nous faut aussi être plus réguliers et constants dans l’effort. Ce vendredi soir, nous gagnons mais on s’aperçoit qu’il y a encore beaucoup de travail. Il faut aussi que l’on soit plus précis sur les phases de marque. On vient souvent dans leurs 22mètres mais on ne concrétise pas. Ce n’est pas satisfaisant si l’on veut prétendre au titre.

Avez-vous été surpris par la performance de la Western Force ?

Absolument pas. C’est une équipe qui compte des joueurs d’expérience et de classe internationale. Ils sont venus avec un plan de jeu pour nous perturber et ils ont réussi. Dans les phases de contact, ils nous ont dominés et ils ont été particulièrement tendances, ne relâchant jamais leur effort. Leurs phases de conquête sont très solides. Ils étaient venus pour gagner en nous mettant une grosse pression.

Le centre Hunter Paisami a joué un rôle essentiel dans la victoire en inscrivant notamment deux essais. Comment jugez-vous sa progression ?

C’est un joueur qui est en train d’exploser au plus haut niveau. Il est en train de devenir un très bon joueur de ballon et sa vision du jeu ne fait que progresser. On a pu le voir la semaine dernière sur le coup de pied qui a offert l’essai à Jordan Petaia, Ses lignes de course sont plus droites et il est très puissant. Sur son deuxième essai, il a le coup d’œil pour voir l’espace qui s’ouvre à lui et le coup de reins pour passer. Sa progression est énorme et il continue d’apprendre.

Un mot sur votre coéquipier Suliasi Vunivalu ?

Il apprend vite. Il cherche à intervenir dans le jeu au lieu d’attendre les ballons sur son aile. Son jeu sans ballon est aussi en constante progression. Ballon en main, c’est une menace permanente sur la défense adverse. Je crois que ce match va lui permettre d’emmagasiner beaucoup de confiance. Mais il lui reste encore beaucoup à apprendre…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jacques Broquet
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?