Leinster - Munster, la finale improbable

  • Moins de six mois après son triomphe en finale 2020, le Leinster de James Ryan (au centre) remet son titre en jeu ce samedi soir face au Munster de Mike Haley (ballon en main), dont le dernier titre remonte à 2011... Photo Icon Sport
    Moins de six mois après son triomphe en finale 2020, le Leinster de James Ryan (au centre) remet son titre en jeu ce samedi soir face au Munster de Mike Haley (ballon en main), dont le dernier titre remonte à 2011... Photo Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le Leinster et le Munster se retrouvent samedi pour la finale de la Ligue Celte. Une bizarrerie due à la réorgansiation de la saison.

Voilà la première finale domestique de cette saison particulière. Et elle n’a rien de surprenante et l’Aviva Stadium abritera le grand duel irlandais entre le Leinster et le Munster, qui regroupent les trois quarts de l’équipe nationale. La date est précoce car on rappelle que ce Pro14 2020-2021 a été raccourci à cause de la covid car il lui a fallu, en plus, faire de la place pour la future Rainbow Cup, une Ligue celte renforcée par les franchises sud-africaines. De plus, cette finale est polluée par la perspective de jouer les quarts de finale européen dès la semaine suivante. Le Leinster accueillera Toulon et le Munster affrontera Toulouse. On a l’impression que les deux entraîneurs penseront beaucoup à ces deux rendez-vous internationaux au moment de composer leur équipe.

Le Leinster courre après un quatrième succès

C’est dire qu’on a rarement vu une finale aussi "coincée" dans un calendrier. Ceci dit, contrairement à ce qu’on pourrait croire, ces deux équipes phares ne se sont affrontées que deux fois en finale celte, en 2001 et en 2011. Une victoire pour chacun. Mais les deux équipes se sont affrontées trois fois consécutivement en demi-finales depuis 2018, chaque fois en faveur des Dublinois, ce qui a fini de consacrer leur suprématie sur le rugby irlandais. On rappelle aussi que le Leinster est le vainqueur sortant de la compétition, six mois après la dernière finale (retardé bien sûr), déjà gagnée contre un adversaire irlandais, l’Ulster (13 septembre). Les hommes de Leo Cullen sont d’ailleurs sur trois trophées d’affilée.

On n’oublie pas non plus que le Leinster et le Munster vont jouer la finale une semaine après la fin du Tournoi des 6 Nations et son cortège de blessures et de lassitude mentale. Leo Cullen, l’entraîneur du Leinster, a fait un point dès lundi pour constater que trois de ses joueurs majeurs étaient sortis endoloris des trois mois de compétition. Will Connors (genou) et Gary Ringrose (cheville) à coup sûr, James Ryan n’était pas encore certain de son forfait à cause d’une suspicion de commotion. Caelan Doris, aussi, a souffert d’un choc à la tête.

Côté Munster, on sait que Dave Kilcoyne est ressorti groggy contre l’Irlande, lui aussi entre dans la catégorie des pseudo-commotionnés. Bref, tout ce contexte donne une identité assez improbable à ce match qui aura lieu, évidemment, à huis clos. L’annonce surprise du départ d’Irlande de CJ Stander (Munster) donnera aussi un caractère particulier à ce match. Et les puristes penseront aussi à Billy Holland, deuxième ligne de devoir, serviteur de la province de Limerick, qui raccrochera les crampons à la fin de la saison.

Ceci dit, rien ne dit que les deux protagonistes ne se retrouveront pas en juin pour une nouvelle finale, celle de la Rainbow Cup et pourquoi pas en finale de la Champions Cup ? Rarement donc une finale nous aura semblé aussi coincée voire perdue, dans un calendrier. C’est une autre rançon de cette saison pas comme les autres.

NB : Il reste encore trois matchs en retard à jouer pour parfaire le classement des deux poules. Lundi soir, Cardiff a battu Édimbourg (35-14) et les Scarlets ont battu le Connacht (41-36). Les trois premiers de poule sont d’ores et déjà connus et qualifiés pour la prochaine Champions Cup : Leinster, Ulster, Ospreys, Munster, Connacht, Scarlets. La seule incertitude est de savoir qui de Newport ou de Glasgow terminera quatrième de la Conférence A et affrontera Cardiff en barrages pour le septième ticket de Champions Cup.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?