Première titularisation pour Himeno

  • Le flanker japonais Kazuki Himeno, ici à droite, échange avec son nouveau partenaire de club, le demi de mêlée Folau Fakatava. Photo DR
    Le flanker japonais Kazuki Himeno, ici à droite, échange avec son nouveau partenaire de club, le demi de mêlée Folau Fakatava. Photo DR
Publié le

Auteur d’une entrée en jeu remarquée la semaine dernière contre les hurricanes, le troisième ligne japonais Kazuki Himeno, phénomène du dernier mondial va connaître sa première titularisation avec sa nouvelle équipe des Highlanders. Chaud devant !

il avait marqué le dernier Mondial de son empreinte. Acteur majeur des cinq matchs de poule de son équipe, Kazuki Himeno, le troisième ligne centre du Japon, avait signé une Coupe du monde phénoménale. Il était notamment des victoires remportées contre l’Irlande et l’écosse et avait, avec ses coéquipiers, participé à une qualification historique en quart de finale avant de subir la loi des futurs champions du monde, les Springboks. Ses performances lui avaient valu de figurer dans le XV majeur de la compétition, au même titre que l’ailier Kenki Fukuoka. Puis, il a rejoint l’anonymat de sa franchise des Sunwolves, dont la disparition était programmée. Mais un joueur de ce talent ne pouvait rester dans une telle situation. Il aurait pu retourner son ancienne équipe des Toyota Verblitz, celle qu’il l’a révélée au grand jour. Mais Himeno a choisi de relever un défi plus grand encore : rejoindre une franchise de Super Rugby et intégrer l’un des meilleurs championnats du monde. Il a choisi les Highlanders d’Otago, suivant les pas de son partenaire de sélection, le demi de mêlée Fumiaki Tanaka, qui y a évolué pendant trois saisons, de 2013 à 2016.

josh Ioane mis à pied

Kazuki Himeno a donc posé ses valises il y a quelques mois à Otago et s’entraîne depuis le début de la saison aux côtés de plusieurs All Blacks de la trempe d’Aaron Smith, Shannon Frizell ou Liam Coltman. Il n’a pas participé aux trois premières rencontres de sa nouvelle équipe, qui effectue pour l’heure un début de saison poussif, avec déjà deux défaites à domicile (Crusaders et Hurricanes) pour un total d’une seule victoire (chez les Chiefs) en quatre rencontres. Mais la semaine dernière, son manager Tony Brown a jugé que le moment était venu. Remplaçant face aux Hurricanes, le Nippon a fait ses grands débuts en remplaçant Mikaele Tu’u à la 49e minute. Himeno avait faim de jeu et cela s’est vu ! Bien que son équipe fût largement menée au score (7-24), le tank des Brave Blossoms a apporté toute sa puissance aux Highlanders pour renverser le cours du match. En vain car ils se sont finalement inclinés 30 à 19. Mais quelle entrée fracassante de Himeno ! En trente minutes, ce dernier a signé neuf charges, battu quatre défenseurs et gagné quarante-neuf mètres ! De quoi convaincre Tony Brown de le lancer dans le grand bain du Super Rugby ce week-end, chez les Crusaders.

Les performances de la recrue nippone sont un vrai rayon de soleil dans un groupe chahuté par les mésaventures extra-sportives : en début de semaine, le manager Brown a indiqué qu’il suspendait six joueurs, dont l’ouvreur des All Blacks, Josh Ioane, pour avoir enfreint les protocoles sanitaires en participant à une grande fête organisée au domicile dudit ouvreur. Daniel Lienert-Brown, Marino Mikaele-Tu’u, Teariki Ben-Nicholas, Patelesio Tomkinson, Sione Misiloi et Josh Ioane ne seront donc pas du déplacement à Christchurch. L’occasion pour Himeno de marquer des points sur ses concurrents au poste.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Simon VALZER
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?