Rouen veut se sauver le plus vite possible

  • Players of Rouen gather around after the French Pro D2 rugby match between Rouen and Oyonnax on February 26, 2021 in Rouen, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - --- - Stade Jean Mermoz - Rouen (France)
    Players of Rouen gather around after the French Pro D2 rugby match between Rouen and Oyonnax on February 26, 2021 in Rouen, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - --- - Stade Jean Mermoz - Rouen (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Rassuré par la victoire face à Soyaux-Angoulême, Rouen aborde son déplacement à Béziers sans pression. Procédant à un large turnover, qui reste dans la politique de Richard Hill, donner du temps de jeu à tous et les garder concentrer sur un objectif commun.

C’est donc bien le maintien que Rouen veut assurer, avant les dernières journées qui les verront se confronter à Perpignan et Biarritz, et avec trois matchs à domicile, dont deux contre des adversaires directs (Mont-de-Marsan et Provence Rugby), c’est tout à fait faisable. En gagnant deux des six derniers matchs, Rouen peut assurer son maintien, c’est le calcul de Richard Hill. Béziers se présente dans une bonne dynamique avec trois succès sur les quatre derniers matchs et surtout Béziers n’a pas oublié sa déconvenue de l’aller où Rouen s’était imposé (15-10), laissant un David Aucagne abasourdi face au résultat.

Focus sur la discipline

Autant se dire, que dans la tête du technicien biterrois, ce souvenir court toujours. Alors le jeu de Béziers a évolué et celui de Rouen aussi, on va donc voir que ce sont deux équipes bien différentes qui vont s’affronter. Rouen a mis en place une stratégie, à base de fixation et de jeu au large, adaptée à ce que propose Béziers. Le turnover permet d’avoir des joueurs frais et qui ont du "jus", ça va jouer vite mais il va falloir être précis, et éviter les petites erreurs qui créent des petites défaites (comme face à Montauban).

La discipline sera encore très importante, Rouen se relâche un peu avec 7 ou 8 pénalités par match ces dernières rencontres. Le manager rouennais aimerait descendre ce nombre pour donner aucune munition à Béziers.

Richard Hill va s’atteler au contenu, si l’équipe joue bien sur tous les tableaux prévus et perd, ce sera dommage bien sûr, mais si tout est bien fait, la victoire est tout à fait envisageable. Et surtout Rouen sera en avance sur son programme de maintien.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Gaël LECOEUR
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?