Agen tourne à l’ordinaire

  • Agen tourne à l’ordinaire
    Agen tourne à l’ordinaire Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Agenais se sont inclinés logiquement sur la pelouse de Trévise, handicapés par un carton rouge à l’heure de jeu.

Agen n’a toujours pas gagné. Cette parenthèse européenne offrait pourtant un beau rayon de soleil à des Agenais en quête d’un premier succès cette saison. Un soleil qui innodait d’ailleurs le stade de Trévise ce samedi après-midi, laissant penser que l’embellie pouvait être réelle pour des Lot-et-Garonnais capables de marquer un essai dès la première minute de jeu pour compter sept points d’avance dès le début de cette rencontre. On ne pouvait rêver meilleur scénario pour gonfler le moral des troupes. En effet, après une pénalité italienne sur le coup d’envoi de la rencontre, les hommes de Régis Sonnes filaient en touche pour imposer une première séquence aux Italiens avant de concrétiser en force par le pilier Malino Vanaï. Hugo Verdu, titularisé à l’arrière en raison des nombreux joueurs laissés à disposition des Espoirs pour disputer un match capital face à leurs homologues bordelais dans le même temps, transformait.

La parenthèse inattendue, puisque le SUALG ne devait sa qualification qu’à la faveur d’une victoire sur tapis vert face à cette même formation de Trévise, pouvait alors se transformer en parenthèse enchantée et offrir ce brin de confiance qui fuit les Lot-et-Garonnais en Top 14 depuis le début de la saison. D’ailleurs, cette entame de match permettait au SUALG d’être toujours dans le match à la pause même si les Italiens avaient quand même réussi à reprendre les commandes au tableau d’affichage (14-10), avec notamment un très bel essai de Dewaldt Duvenage, le demi de mêlée sud-africain passé par Perpignan.

Taulagi voit rouge

Le début du second acte était aussi à l’avantage des Trévisans qui marquaient un nouvel essai par l’international italien Monty Ioane. Et pourtant grâce à deux nouvelles pénalités de Verdu, les Agenais parvenaient à rester au contact à l’heure de jeu. Mais, alors que le bras de fer était indécis, JJ Taulagi écopait d’un carton rouge. Les Italiens marquaient un nouvel essai dans la foulée et douchaient définitivement l’enthousiasme et la volonté des Lot-et-Garonnais qui souffraient en fin de rencontre. Ils finissaient par encaisser un quatrième essai par l’intermédiaire de Padovani pour s’incliner sur le score de 29 à 16.

C’est donc une nouvelle désillusion pour les Agenais, même s’il ne faut pas minimiser le niveau de cette équipe de Trévise, qui poursuivent leur chemin de croix. Néanmoins, le club de Jean-François Fonteneau pouvait se féliciter d’avoir remporter le match des moins de 21 ans si important sur la pelouse de l’UBB (35-33).

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?