L’enseignement du week-end : c’est la Coupe de France !

  • Les Toulousains d’Iosefa Tekori exultent, ils se sont qualifiés pour les quarts, ils affronteront les Clermontois.
    Les Toulousains d’Iosefa Tekori exultent, ils se sont qualifiés pour les quarts, ils affronteront les Clermontois. Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Avec cinq qualifiés sur sept, les clubs français ont été très performants. La Champions Cup va avoir des allures de Coupe de France avec notamment deux confrontations franco-françaises en quarts de finale.

Ce n’est pas tout à fait une Coupe de France, mais cela va y ressembler ! Les quarts de finale de Champions Cup auront une forte odeur de la très populaire compétition de football avec pas moins de cinq représentants sur sept ! Et deux confrontations franco-françaises. Un alléchant Clermont - Toulouse le samedi, et un non moins excitant Bordeaux – Racing 92 le dimanche. Le Top 14 est donc assuré d’avoir au moins deux formations qualifiées pour les demi-finales. Peut-être trois même, avec les Rochelais accueilleront Sale, et poursuivront, leur véritable épopée européenne.

Bordeaux-Bègles découvrira les phases finales européennes

Les Toulonnais peuvent nourrir des regrets, car ce week-end, toutes les formations tricolores engagées dans la grande Coupe d’Europe, ont représenté fièrement les couleurs tricolores. Le RCT a dû rendre les armes sans avoir pu défendre leur chance face aux Irlandais du Leinster. Le lendemain, Lyon concédait la victoire mais avec les honneurs et en ayant réussi à faire douter le champion d’Europe, Exeter, sur ses terres, plus que ne l’indique le score (47-25).

Le reste, à l’image du climat sur la France en ce week-end pascal, c’était du grand beau temps, du spectacle, et des victoires historiques. Celle de Toulouse au Munster. Les Toulousains n’avaient jusqu’alors jamais battu cette province irlandaise en phases finales de Champions Cup en quatre confrontations. Mais les hommes d’Ugo Mola ne veulent pas s’arrêter là. « C’est presque dommage que ça ne soit qu’un huitième de finale, tant l’intensité a été grande. […] Je peux vous assurer, vu l’état des garçons dans le vestiaire à la fin du match, qu’on va avoir une vraie semaine de récupération pour jouer un petit bout de chance à Clermont. Que Toulouse et Clermont soient en quart de finale de Coupe d’Europe, c’est quasiment dans la logique de ce que ces deux équipes réalisent en Top 14 », glissait le manager des Rouge et Noir samedi soir.

Et que dire de Bordeaux ! L’UBB, qui n’a pas encore connu les phases finales en Top 14, jouera son premier quart européen la semaine prochaine. Face à un vieil habitué, le Racing, impérial face à Édimbourg, et qui espère vivre sa quatrième finale très prochainement. C’est un printemps français qui s’abat sur l’Europe !

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?