Le MHR en reconquête

  • Anthony Bouthier et Guillhem Guirado (Montpellier), face aux Glasgow Warriors.
    Anthony Bouthier et Guillhem Guirado (Montpellier), face aux Glasgow Warriors. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Montpellier – Derniers représentants du rugby français en Challenge Cup, les Montpelliérians veulent poursuivre leur bonne série en accédant au dernier carré.

Les beaux jours sont revenus sur Montpellier. En effet, après trois victoires de rang en Top 14 qui a permis au club de s’éloigner de la treizième place synonyme de barrage, le club héraultais vise ce week-end un cinquième succès consécutif après sa belle victoire face à Glasgow en huitième de finale de Challenge Cup le week-end dernier. On aurait pu pourtant penser que les joueurs de Philippe Saint-André, débarqués un peu par hasard dans cette compétition après deux défaites lors de la phase de Coupe d’Europe, seraient plus enclins à profiter d’un petit peu de repos après un rude hiver et les efforts consentis pour venir à bout de Clermont et Toulouse.

Le talonneur Guilhem Guirado et ses partenaires ont fait le pari inverse, voulant maintenir la cadence avant de retrouver le Top 14 : « Nous sommes des compétiteurs. Nous avons déjà eu la chance d’être reversés dans cette compétition malgré nos deux défaites en phase de poule de Coupe d’Europe. On est donc contents et satisfaits. On est tous unanimes. Nous avons tous envie de gagner quelque chose. On s’est d’ailleurs posé la question avec Fulgence Ouedraogo et on s’est dit que cette compétition devait nous servir à hausser notre niveau de jeu. Ce sont des matchs européens et donc des matchs de haut niveau. Ils doivent nous servir à faire preuve de plus de rigueur pour aborder les matchs de championnat et nous confronter à un rythme différent. » C’est loin d’être anodin pour l’ancien capitaine du XV de France qui voit la fin de saison dans sa globalité : « On doit affronter en Top 14 des équipes qui sont encore qualifiées en Coupe d’Europe et qui seront donc sur ce même rythme. »

Il est vrai qu’après la réception de Trévise en quart de finale de Challenge, les Montpelliérains auront fort à faire en championnat puisque Toulon, l’Union-Bordeaux et La Rochelle se dresseront sur leur route, en espérant aussi disputer une demi-finale de Challenge Cup avant la réception des Maritimes. L’obstacle italien ne paraît pas insurmontable pour les Héraultais puisque Trévise a remporté seulement son deuxième match de la saison à l’occasion des huitièmes de finale. En revanche, les Trévisans ont battu le Stade français lors de phase de poule puis Agen le week-end dernier. Ils espèrent donc accrocher un troisième club français à leur palmarès, d’autant plus qu’ils viendront à Montpellier sans aucune pression puisque la formation italienne disputera le premier quart de finale européen de son histoire. Parvenir à se hisser dans le dernier carré serait donc un véritable exploit. Mais le MHR, déjà vainqueur de la compétition en 2016, a maintenant bien envie de faire bégayer l’histoire.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?