Ces Rochelais sont « galactiques »

  • Les Rochelais de Levani Botia ont roulé sur les requins de Sale. En plus d’accéder à leur première demi-finale européenne, les hommes de Jono Gibbes ont fait montre de tous leurs progrès.
    Les Rochelais de Levani Botia ont roulé sur les requins de Sale. En plus d’accéder à leur première demi-finale européenne, les hommes de Jono Gibbes ont fait montre de tous leurs progrès. SUSA / Icon Sport - SUSA / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Étiquetés « galactiques » par le manager adverse avant la rencontre, les Rochelais confirment leur statut de très sérieux candidats à la victoire finale. Samedi, ils ont littéralement noyé les requins de Sale (45-21). Sans verser dans l’euphorie.

C’était presque hier et, en même temps, ça paraît une éternité rugbystique. « La taxe d’apprentissage », avait titré le Midi Olympique, le 2 avril 2018, au lendemain d’une frustrante défaite en quarts de finale sur la pelouse des Scarlets (29-17). Samedi, au même stade de la compétition mais dans une tout autre stature, le Stade rochelais s’est mué en créancier. La fameuse taxe, c’est lui qui...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Romain ASSELIN
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?