Les Dragons en quarts

  • Convoqué dans un premier groupe de trente-cinq joueurs par le sélectionneur Shaun Wave, Sam Tomkins est favori pour être l’arrière titulaire de l’Angleterre à la Coupe du monde. Ce samedi, il a encore été décisif avec les Dragons catalans.
    Convoqué dans un premier groupe de trente-cinq joueurs par le sélectionneur Shaun Wave, Sam Tomkins est favori pour être l’arrière titulaire de l’Angleterre à la Coupe du monde. Ce samedi, il a encore été décisif avec les Dragons catalans. Focus Images / Icon Sport - Focus Images / Icon Sport
Publié le

Après une première mi-temps équilibrée, les Dragons de Sam Tomkins ont trouvé les ressources pour s'imposer et obtenir leur billet pour les quarts de finale de Challenge Cup. 

Qu’on se le dise ! Les Dragons catalans sont prêts à courir deux lièvres à la fois. Après une parfaite entame en championnat ponctué par deux succès en autant de rencontres. Voilà qu’en Cup, ils ont passé avec succès le cap des huitièmes de finale et gagné le droit de se mesurer à Warrington le 7 ou 8 mai prochain pour une place dans le dernier carré. Samedi au Totally Wicked Stadium de St Helens, la logique a été largement respectée. Le cinquième de la Super League a pris le meilleur sur l’avant dernier du classement.

Au final, l’addition est salée pour Wakefield (26-6) et La victoire catalane ne porte nullement à contestation. D’ailleurs, le coach des « chats sauvages », Chris Chester reconnaît légitimement la mainmise de son adversaire sur la rencontre : « Je suis très déçu de quitter la Cup dès le premier tour. En seconde période, mon équipe a subi. Elle a passé la majeure partie de la rencontre, à défendre. À la pause, nous devons retourner aux vestiaires avec un avantage favorable. À la dernière minute, Tom Johnstone manque une belle occasion d’essai. Sur l’action, il se blesse et nous perdons un joueur important de la ligne d’attaque. Au sein des Dragons, je reconnais que Sam Tomkins a réalisé une partie extraordinaire. »

« Rigoureux et solidaires »

En effet, l’arrière catalan a joué une partition sans la moindre fausse note. Après le quart d’heure de jeu, il sème le trouble dans la défense de Wakefield et offre à sa formation la faveur du tableau d’affichage (6- 0). Tant que dans les séquences offensives que défensives, il a frappé cette rencontre du sceau de son talent. Si en milieu de seconde période, les Catalans ont fait la différence au tableau d’affichage par des réalisations de Josh Drinkwater, Tom Davies et Gil Dudson, l’adjoint de Steve McNamara, Thomas Bosc met plutôt en avant l’implication défensive de sa formation.

« Il y a déjà la satisfaction de la victoire dans un contexte pas facile. Lors de la mise en place de la rencontre, nous avons essentiellement travaillé l’organisation défensive. Dans ce domaine, nous avons été particulièrement rigoureux et solidaires. Un joueur comme Alrix Da Costa a effectué cinquante plaquages. Sur la rencontre, nous comptabilisons dixhuit plaquages manqués, ce qui est une statistique très satisfaisante. À ce jour, nous sommes sur une série de trois victoires consécutives. Mais nous restons humbles, la saison ne fait que commencer. »

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?