Castres renouvelle son permis de rêver

  • Castres renouvelle son permis de rêver
    Castres renouvelle son permis de rêver MIDOL
Publié le

Malgré une frayeur en fin de match, le CO a signé un nouveau succès, le rapprochant encore d’une course à la qualification dans laquelle il n’aurait absolument rien à perdre.

Certes, le CO a tremblé dans les ultimes instants alors qu’il menait de seize points à douze minutes du terme. « C’est notre marque de fabrique, ironise Pierre-Henry Broncan. On se fait souvent des frayeurs en fin de rencontre. C’est aussi dû à un gros manque de lucidité parce qu’on a dépensé beaucoup d’énergie sur les 65 premières minutes. Contre une équipe comme Toulouse, ça peut aller vite....

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?